Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bobadilla (homonymie).
Francisco de Bobadilla fait arrêter Christophe Colomb (gravure de la fin du XIXe siècle).

Francisco de Bobadilla (mort en 1502) était un administrateur colonial espagnol des Indes occidentales à l'époque des Grandes découvertes.

BiographieModifier

En 1499, membre de l'Ordre de Calatrava, Bobadilla succède à Christophe Colomb en tant que gouverneur des nouveaux territoires d'Amérique. Dès son arrivée sur l'île d'Hispaniola (Saint-Domingue) en août 1500, Bobadilla accuse les frères Colomb de mauvaise gestion et les fait arrêter puis renvoyer en Espagne. Il accélère l'encomienda des Indiens, c'est-à-dire la répartition des Indiens entre les colons, et distribue des terres aux colons espagnols qui commencent à arriver sur l'ile.

Lors du voyage de retour, alors que la flotte vient à peine de quitter Saint-Domingue, son bateau et dix-huit autres sont pris dans un ouragan et coulent[1].

En 1502, il est remplacé en tant que gouverneur d'Hispaniola par Nicolás de Ovando.

Notes et référencesModifier