Francisco Espínola

écrivain argentin
Francisco Espínola
Description de cette image, également commentée ci-après
Paco Espínola en 1969.
Nom de naissance Francisco Espínola
Alias
Paco Espínola
Naissance
San José de Mayo, Drapeau de l'Uruguay Uruguay
Décès (à 71 ans)
Montevideo, Drapeau de l'Uruguay Uruguay
Activité principale
écrivain, journaliste et professeur
Auteur
Langue d’écriture Espagnol

Francisco Espínola, plus communément connu sous le nom de Paco Espínola (né à San José de Mayo le , mort à Montevideo le ), est un écrivain, journaliste et professeur uruguayen.

Il a écrit des histoires, des romans et pièces de théâtre. Il a été membre du Parti communiste de l'Uruguay[1],[2].

ŒuvresModifier

  • Raza ciega (nouvelle, 2009)
  • Saltoncito (roman, 1930)
  • Sombras sobre la tierra (roman, 1933)
  • Qué lástima (nouvelle, 1933)
  • La fuga en el espejo (théâtre, 1937)
  • El rapto y otros cuentos (nouvelle, 1950)
  • Milón, el ser del circo (essai, 1954)
  • Don Juan, el Zorro (roman, 1968)
  • Rodríguez (nouvelle)
  • Las Ratas (nouvelle)
  • El hombre pálido (nouvelle)

RéférencesModifier

  1. Paco Espínola, La República (es)
  2. Livret d'information de Paco Espínola cuenta. Ayuí / Tacuabé A/M 36 CD. 2001

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :