Fontus
Dieu de la Mythologie romaine
Autel votif dédié aux Divine Fontes (pluriel)
Autel votif dédié aux Divine Fontes (pluriel)
Caractéristiques
Nom latin Fons, Font, Fontanus
Fonction principale Dieu des sources naturelles
Lieu d'origine Rome antique
Période d'origine Antiquité
Culte
Région de culte Rome
Temple(s) Temple au nord du Capitole
Lieu principal de célébration Rome
Date de célébration 13 octobre (les Fontinales)
Famille
Père Janus
Mère Juturne

Dans la mythologie romaine, Fontus (appelé aussi Fons, Font ou Fontanus) était le dieu des sources et des eaux courantes. Il est le fils de Janus et de Juturne.

CulteModifier

À Rome, un temple lui était dédié au nord du Capitole. Les Romains célébraient ce dieu le 13 octobre lors des Fontinales (Fontanalia) ; on jetait des couronnes dans les sources, couronnait la margelle des puits (De la Langue Latine, Varron) et on offrait des libations devant la porte Fontinale à Rome[1].

À l'image de la déesse Furrina (divinité des eaux souterraines), il fut progressivement relégué au rang de divinité secondaire.

Évocation moderneModifier

GéographieModifier

Le lac de Fontus en Antarctique est nommé d'après le dieu Fontus[2].

Notes et référencesModifier

  1. Stephen L. Dyson, Rome: A Living Portrait of an Ancient City (Johns Hopkins University Press, 2010), p. 228. Décrit par Varron, De lingua latina 6.3: "Le Fontanalia [est nommé d'après] Fontus, parce que c'est sa fête (dies feriae); pour lui, ils jettent des couronnes de fleurs dans les fontaines et décore les margelles de puits" (Fontanalia a Fonte, quod is dies feriae eius; ab eo tum et in fontes coronas iaciunt et puteos coronant). Festus also mentions the rites (sacra).
  2. Fontus Lake. SCAR Composite Gazetteer of Antarctica