Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Montagny.
Fleury Montagny
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Fleury Montagny, né le à Saint-Étienne, mort à Marseille en 1836, est un graveur ciseleur et médailleur français[1].

Issu d'une famille de graveurs stéphanois, il est l'élève de son père Jean Montagny qui a six fils, tous graveurs, dont Clément Montagny le jeune (1756-1810). Fleury a également comme maîtres ses oncles également graveurs Clément Montagny le vieux (1730-?) et Philibert Montagny (1732-?).

Il travaille à la Manufacture d'armes de Versailles, dans une équipe formée par Augustin Dupré, avec Rambert Dumarest, André Galle et Louis Jaley, fabriquant les motifs ciselés destinés aux armes offertes en cadeau ou en récompense[2].

Il est ensuite nommé directeur du bureau de la Monnaie à Marseille, où il meurt en 1836[3].

Il a un fils, Élie-Honoré Montagny (1782-1864), peintre[4].

ŒuvreModifier

Outre sur des armes, on trouve son travail sur des médailles.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

  1. E. Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs. 1976. Tome 7, page 49
  2. « Les héritiers de Colotès », sur forez-info.com.
  3. Bellier et Auvray, Dictionnaire général des artistes de l'école française depuis l'origine des arts du dessin jusqu'à nos jours. Architectes, peintres, sculpteurs, graveurs et lithographes, Paris, tome 2, p. 113.
  4. Notice bibliographique par Delphine Burlot, Base INHA.

Liens externesModifier