Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Toledo.

Filipe Toledo
Image illustrative de l’article Filipe Toledo
Filipe Toledo avant sa victoire au Oi Rio Pro 2015 à Rio de Janeiro (Brésil).
Fiche d'identité
Date de naissance (24 ans)
Lieu de naissance Ubatuba (São Paulo)
Nationalité Drapeau : Brésil Brésilienne
Résidence San Clemente (Californie)
Taille 1,73 m (5 8)
Poids 65 kg (143 lb)
Surnom Filipinho
Style Regular
Sponsors Hurley
Carrière
Début en WQS 2009
Début en WCT 2013 (à 17 ans)
Victoires 10
dont en WCT 5

Filipe Toledo est un surfeur professionnel brésilien né le à Ubatuba, dans l'État de São Paulo, au Brésil.

Surfeur particulièrement réputé dans les petites vagues, il a remporté plusieurs compétitions sur le Championship Tour notamment grâce à ses manœuvres aériennes. À l'instar de son compatriote Gabriel Medina, champion du monde de surf en 2014, Toledo fait partie de la nouvelle génération de surfeurs brésiliens également appelée « brazilian storm[1] ».

BiographieModifier

Filipe Toledo est originaire d'Ubatuba, un spot de surf réputé du littoral de l'État de São Paulo. Il se révèle en 2011 en devenant champion du monde ISA des moins de 16 ans. Il intègre l'élite du surf mondial en 2013 à l'âge de 17 ans. En 2014, il devient champion du monde QS[2]. En 2015, il remporte sa première victoire sur le CT lors du Quiksilver Pro Gold Coast face à l'Australien Julian Wilson[3]. Il remporte au cours de la même saison le Oi Rio Pro à Rio de Janeiro face à l'Australien Bede Durbidge[4]. Toujours en 2015, il remporte le Moche Rip Curl Pro Portugal à Peniche face à son compatriote Ítalo Ferreira et se classe 2e au général avant la dernière épreuve du Billabong Pipe Masters à Hawaï. Il termine finalement la saison à la 4e place.

Il commence sa saison 2016 au Quiksilver Pro Gold Coast avec le statut d'ultra favori. Il domine toute la compétition jusqu'au stade des demi-finales où il est contraint d'abandonner sur blessure. Cette blessure à la hanche et au dos l'empêche de participer aux deux compétitions suivantes, à Bells Beach et à Margaret River. Il signe son retour à la compétition avec une 9e place au Oi Rio Pro. Il participe au Hurley Pro à Trestles avec le statut de favori. Il est éliminé en demi-finale par le Sud-africain Jordy Smith, futur vainqueur de l'épreuve.

Palmarès et résultatsModifier

Saison par saisonModifier

  • 2011 :
    • 3e du Quiksilver Brazil Open of Surfing à Rio de Janeiro (Brésil)
    • Champion du monde ISA des moins de 16 ans
    • Champion sudaméricain junior

ClassementsModifier

Année 2011 2012 2013 2014 2015
Championship Tour 15e 17e 4e
Qualifying Series 153e 26e 19e 1er 5e

FilmographieModifier

  • View From A Blue Moon: lui-même

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier