Faubourgs de Montréal

Les Faubourgs de Montréal sont des quartiers centraux liés à la croissance démographique de Montréal au XVIIIe siècle. On les retrouve en périphérie de ce que l'on appelle aujourd'hui le Vieux-Montréal.

Description et histoireModifier

Au milieu du XVIIIe siècle, Montréal cesse d’être confinée par ses fortifications. Si certaines activités, telles les tanneries, avaient longtemps été repoussées hors des limites de la ville, au fil des ans la croissance démographique et l’expansion du commerce rendent la ville intra-muros trop coûteuse pour nombre d’artisans et de journaliers. On voit dès lors les lotissements, les maisons et les dépendances se multiplier le long des principales artères qui conduisent des portes de la ville vers les campagnes. On voit ainsi apparaître trois faubourgs à l'extérieur du Vieux-Montréal:

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier