Ouvrir le menu principal
Faccetta nera

Chanson de Carlo Buti
Sortie 1935
Genre propagande
Auteur Renato Micheli
Compositeur Mario Ruccione

Faccetta nera est une chanson de propagande italienne, initialement écrite par le poète romain Renato Micheli en 1935, peu avant la seconde guerre italo-éthiopienne. Les paroles illustrent le fait qu'une des raisons officielles de l'invasion de l'Ethiopie par l'Italie est l'abolition de l'esclavage, fin de l'esclavage en Ethiopie qui sera proclamé en 1936 par Mussolini.

Mise en musique par le compositeur Mario Ruccione et interprétée par Carlo Buti, la chanson devient rapidement très populaire, notamment auprès des troupes en partance pour l'Abyssinie occupée par l'Italie fasciste.

Elle est toutefois bannie par Benito Mussolini après la conquête italienne de l'Éthiopie[1].

Paroles en françaisModifier

Si du haut de l'altiplane tu regardes la mer
Petite noire qui es esclave parmi les esclaves
Tu verras comme en rêve plein de navires
Et un tricolore flotter au vent pour toi.
 
Petit visage noir de l'Abyssine
Attends et espère car l'heure est proche !
Lorsque nous serons près de toi
Nous te donnerons une autre loi et un autre Roi.

Notre loi c'est l'esclavage d'amour;
Notre devise est Liberté et Devoir
Nous vengerons, nous, Chemises noires,
Les héros tombés pour te libérer.

Petit visage noir de l'Abyssine,
Attends et espère car l'heure est proche
Lorsque nous serons près de toi
Nous te donnerons une autre loi et un autre Roi.

Petit visage noir, petite Abyssine,
Nous t'emmènerons, libérée, à Rome
Par notre soleil tu seras embrassée
Et toi aussi tu seras en chemise noire.

Petit visage noir, tu seras Romaine,
Ta seule bannière sera l'Italienne !
Nous marcherons auprès de toi
Et nous défilerons devant le Duce et devant le Roi !

RéférencesModifier

  1. Fabienne Le Houérou, L'Épopée des soldats de Mussolini en Abyssinie, 1936-1938, L'Harmattan, 1994, p. 93.

Lien externeModifier