Eunice Sanborn

Eunice Sanborn
Naissance
Lac Charles, Louisiane
Décès (à 114 ans)
Jacksonville, Texas
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession

Eunice Sanborn, née le et morte le [1], est une supercentenaire américaine, annoncée comme doyenne de l'humanité à la mort de la Française Eugénie Blanchard le . Le , elle devient l'une des 50 personnes des États-Unis à avoir vécu le plus longtemps et, à partir du , figure dans la liste des 100 personnes ayant vécu le plus longtemps de toute l'histoire de l'humanité. À sa mort fin , l'Américaine Besse Cooper est reconnue comme nouvelle doyenne de l'humanité.

Toutefois, en , il s'avère que la Brésilienne Maria Gomes Valentim était en fait plus âgée que les deux américaines. Elle était ainsi la doyenne de l'humanité depuis le .

BiographieModifier

Sanborn est née Eunice Allen Lyons dans le Lake Charles, en Louisiane de Augustus et Varina Lyons. Elle se maria une première fois en 1913, à 17 ans. Son premier époux est mort dans un accident. En 1937, partageant sa vie avec son second époux, elle déménage au Texas où elle devient cofondatrice de Love's Lookout. Elle et son époux ont construit la première piscine en béton de Cherokee County. Sa fille, Dorothy, meurt en 2005 à l'âge de 90 ans. Sanborn vivait à Jacksonville au Texas.

Elle meurt le à l'âge de 114 ans.

RecordsModifier

Le , Neva Morris meurt, et Eunice Sanborn, à l'âge de 113 ans et 260 jours devient la plus vieille personne vivante aux États-Unis. Le , Eugénie Blanchard meurt, et Eunice Sanborn à 114 ans et 107 jours, devient officiellement la plus vieille personne de la planète. Le , Eunice Sanborn meurt à 114 ans et 195 jours et Besse Cooper devient la nouvelle doyenne de l'humanité. En , on reconnaît les preuves de l'âge de Maria Gomes Valentim qui, plus âgée que Eunice Sanborn, aurait dû être officiellement la plus vieille personne de la planète depuis le [2]

Notes et référencesModifier