Ouvrir le menu principal

Est

point cardinal opposé à l'ouest : le côté sur Terre où le Soleil se lève
(Redirigé depuis Est (point cardinal))
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Est (homonymie).
Est

L'est est un point cardinal, opposé à l'ouest[1]. Il correspond au point moyen (exact à l'équinoxe) de la direction du lever du soleil. On l'appelle aussi levant[2] ou orient[3].

Sommaire

EncyclopédieModifier

Sur la sphère, toute direction est représentée par un arc de grand cercle. La direction est correspond à l’azimut 90°. Ce qui signifie que tous les points situés sur l’orthodromie se dirigeant vers l’est sont perpendiculaires à l’axe nord-sud traversant le point d’origine. Cette propriété les différencie des parallèles qui, eux, coupent chaque méridien par un angle de 90° et sont donc rigoureusement de même orientation que l’équateur, d’où leur nom. Mais pour conserver cet angle d’intersection, les parallèles décrivent une courbe : ce sont par conséquent des loxodromies, lesquelles ne sont jamais porteuses de directions. A l’inverse des arcs de grands cercles qui sont des orthodromies. Sur le géoïde seul le grand cercle correspondant à l’équateur n’est pas une orthodromie. Mais il l’est sur la sphère.

Ainsi, une orthodromie de direction est ayant pour point de référence Paris, coupera entre autres le sud de l’Allemagne, l’Autriche, le nord de la Roumanie, la mer Noire, l’Iran, l’Inde, traversera l’océan Indien puis l’Australie avant de se terminer à l’antipode de notre capitale qui en marquera l’extrême est. Ce point extrême se trouve à 532 km au sud des îles Chatham, un archipel de l’océan Pacifique localisé au sud-est de l’île du Nord, en Nouvelle-Zélande.

Comme pour les méridiens, une des particularités d’une orthodromie orientée vers l’est est que son point d'origine et l'antipode de ce dernier se confondent avec ses vertex (latitudes minima et maxima). Il est à noter que la demi-circonférence obtenue est coupée en son milieu par l'équateur, soit à une longitude supérieure de 90 degrés à celle du point de départ.

Attention aux abus de langage ! Aller vers l’est n’a qu’une seule signification : se diriger vers le soleil levant moyen (exact aux équinoxes) dont l’azimut est égal à 90°. Un voyageur se déplaçant vers un méridien situé plus à l’est n’a pas forcément voyagé vers l’est ; il s’est seulement déplacé en longitude. Si le cap d’origine choisi par notre personnage est de 90° et que celui-ci l’a maintenu en suivant au plus près l’orthodromie correspondante, alors seulement ce voyageur sera allé vers l’est.

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (août 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
 
L'est dépend du point de vue du locuteur. Sur cette carte centrée sur le Japon, l'Amérique est à l'est.

Tout point situé à l'est d'un autre peut être qualifié d'oriental. En Europe, ce terme est couramment utilisé pour désigner tout ce qui a trait à la géographie, l'histoire ou la culture des pays situé à l'est de l'Europe, de la Turquie à l'Inde par exemple.

L'expression « Pays de l'Est » désignait, du temps de la Guerre froide, tous les pays de l'Europe centrale et orientale sous influence soviétique (Pacte de Varsovie) ou à économie socialiste. Le terme est de moins en moins employé, depuis les évolutions économiques et politiques récentes. On lui préfère des termes comme Europe centrale, Balkans, etc. Lorsque l'on utilise encore cette expression, c'est dans un sens plus culturel que politique, par exemple « les musiques de l'Est » désignent les musiques de l'Europe centrale et orientale, de culture slave, magyare, etc.

TypographieModifier

Les points cardinaux, qu'ils soient utilisés comme nom ou comme qualificatif, s'écrivent avec une majuscule lorsqu'ils font partie d'un toponyme ou désignent une région, mais prennent une minuscule s'ils désignent une direction, une exposition, une orientation.

ÉtymologieModifier

Le mot est provient du vieil anglais east, celui-ci se rattachant à la racine indo-européenne es, signifiant « aurore ». Il s'apparente notamment au grec ancien ἠώς, êốs (« aurore »).

Note et référenceModifier

Articles connexesModifier