Ernest et Célestine

Page d'aide sur l'homonymie Pour le film d'animation, voir Ernest et Célestine (film).

Ernest et Célestine est une série de livres illustrés pour la jeunesse publiée par l'écrivain et illustratrice belge Gabrielle Vincent entre 1981 et 2000, aux éditions Duculot puis chez Casterman ou L’École des loisirs. La série porte le nom de ses deux personnages principaux, l'ours Ernest et la souris Célestine.

Genèse de la sérieModifier

Monique Martin choisit en 1981, à l'âge de 53 ans, de prendre comme pseudonyme Gabrielle Vincent. Cette même année est publié le premier ouvrage de la série : Ernest et Célestine ont perdu Siméon, qui remporte plusieurs prix[1].

« Le gros ours tendre et la petite souris, devenus un couple de référence dans le monde des albums pour enfants, apportent à leur créatrice une reconnaissance internationale[1] », selon l'Encyclopédie Universalis.

Liste des albumsModifier

La date indiquée pour chaque album est celle de la première édition[2],[3].

  • 1981 : Ernest et Célestine ont perdu Siméon
      Parents Choice 1982[1] -   « Mention » Sankei Children's Books Publication Prize 1984[1].
  • 1981 : Ernest et Célestine, musiciens des rues
      Prix du Ministre belge de la Culture française 1982
  • 1982 : Ernest et Célestine vont pique-niquer
  • 1982 : Ernest et Célestine chez le photographe
      Top dix meilleurs albums illustrés, New York Times, 1982[1] -   Prix de la Fondation de France[1] -   Médaille de bronze du Prix Plantin Moretus 1983[1] -   « Mention » Sankei Children's Books Publication Prize 1984[1].
  • 1982 : Le Patchwork
  • 1982 : La Tasse cassée
  • 1983 : Noël chez Ernest et Célestine
      Prix Tom Pouce 1983, (Prix du livre pour la petite enfance créé par le Ministère de la Famille en France) -   Award, Foundaton for the Collective Promotion of the Dutch book 1988.
  • 1984 : Rataplan plan plan
  • 1984 : La Grande Peur
  • 1985 : Ernest et Célestine au musée
      Mention d’honneur au Prix Plantin Moretus 1986 -   Mention – The Owl Prize 1987 (Mimizuku-Sho, Japon)
  • 1985 : La Tante d'Amérique
  • 1987 : Ernest est malade
  • 1987 : La Chambre de Joséphine
  • 1987 : La Naissance de Célestine
      « Mention » Prix Graphique, Foire du livre de jeunesse de Bologne 1988[4] -   Prix de la Fondation de France (catégorie albums) 1988
  • 1988 : Ernest et Célestine au cirque
  • 1990 : Ernest et Célestine... et nous
  • 1992 : Ernest et Célestine au jour le jour
  • 1994 : La Chute d'Ernest
  • 1994 : Cet été-là
  • 1995 : Le Sapin de Noël
  • 1998 : Le Labyrinthe
  • 1998 : Une chanson
  • 1999 : Un caprice de Célestine
  • 1999 : La Cabane
  • 2000 : Ernest et Célestine ont des poux (dernier album publié du vivant de l'auteure)
  • 2001 : Les Questions de Célestine
Hors commerce
  • 1991 : Le coucher de Célestine, Duculot
Recueil
  • 2014 : Ernest et Célestine : trois petites histoires, Casterman. (Contient : Rataplan plan plan ; La grande peur ; La tasse cassée )
Hors série
  • 2003 : Mon carnet secret (titre originel Le Carnet de croquis, hors commerce, 1990)
  • 2007 : Le journal de mon bébé : Ernest et Célestine, Casterman
D'après Ernest et Célestine, long métrage d'animation sorti en 2012

Prix et distinctionsModifier

  • 1982 :
    •   Parents Choice[1] pour Ernest et Célestine ont perdu Siméon
    •   Prix du Ministre belge de la Culture française pour Ernest et Célestine, musiciens des rues
    •   Top dix meilleurs albums illustrés, New York Times[1] pour Ernest et Célestine chez le photographe
    •   Prix de la Fondation de France[1] pour Ernest et Célestine chez le photographe
  • 1983 :
    •   Médaille de bronze du Prix Plantin Moretus[1] pour Ernest et Célestine chez le photographe
    •   Prix Tom Pouce (Prix du livre pour la petite enfance créé par le Ministère de la Famille en France) pour Noël chez Ernest et Célestine
  • 1984 :   « Mention » Sankei Children's Books Publication Prize[1] pour Ernest et Célestine ont perdu Siméon et pour Ernest et Célestine chez le photographe
  • 1986 :   Mention d’honneur au Prix Plantin Moretus pour Ernest et Célestine au musée
  • 1987 :   Mention – The Owl Prize (Mimizuku-Sho, Japon) pour Ernest et Célestine au musée
  • 1988 :
    •   « Mention » Prix Graphique, Foire du livre de jeunesse de Bologne[4] (Italie) pour La naissance de Célestine
    •   Prix de la Fondation de France (catégorie albums) pour La naissance de Célestine
    •   Award, Foundaton for the Collective Promotion of the Dutch book pour Noël chez Ernest et Célestine

AdaptationsModifier

Notes et référencesModifier

Lien externeModifier