Enquête de victimation

En sociologie et en criminologie, une enquête de victimation est une enquête statistique auprès d'un échantillon de la population dont les questions portent sur les crimes et délits dont ont été victimes les personnes interrogées. Ces enquêtes permettent d'avoir une autre représentation de la délinquance et de la criminalité que les statistiques de la police et de la gendarmerie.

En FranceModifier

En 1986, le Centre de recherche sociologique sur le droit et les institutions pénales (CESDIP) mène les premières enquêtes nationales de victimation[1].

En 1996, l'Insee inclut des modules de victimation au sein de l'enquête permanente sur les conditions de vie des ménages[1].

En France, l'Insee conduit annuellement l'enquête Cadre de vie et sécurité depuis 2007[2].

Notes et référencesModifier

  1. a et b Renée Zauberman, « Les enquêtes de victimation », sur cnrs.fr (consulté le 17 septembre 2016)
  2. « Opération statistique : Enquête de victimation - Cadre de vie et sécurité / CVS », sur insee.fr (consulté le 17 septembre 2016)

BibliographieModifier

Voir aussiModifier

Article connexeModifier