Les Enidae sont une famille de mollusques gastéropodes stylommatophores terrestres, appelés bulimes en français.

CaractéristiquesModifier

Leur coquille, de taille moyenne (8 à 20 mm de hauteur) est allongée, généralement conique ou subcylindrique, à l'apex émoussé, et de couleur plutôt brune et lisse. L'ouverture, dont le péristome est épaissi, peut contenir un certain nombre de dents. Certaines espèces (Ena montana, Merdigera obscura) se camouflent en collant de la terre et des débris sur leur coquille avec du mucus, passant ainsi inaperçues[1].

La plupart des espèces sont dextres, mais quelques espèces sont senestres: en Europe continentale de l'Ouest Jaminia quadridens (Europe de l'Ouest, Balkans) est la seule espèce senestre, mais ailleurs, on peut trouver Jaminia loewii (Grèce), Chondrus tournefortianus (Bulgarie à Arménie et Iran), Euchondrus chondriformis (Chypre, Turquie, Israël), Euchondrus saulcyi (Israël, Syrie), Imparietula armeniaca (Turquie), Imparietula schelkovnikovi (Azerbaïdjan), Mastus carneolus (Roumanie, Samos, Turquie), Mastus venerabilis (Roumanie), Mirus hartmanni (Chine), Napaeinus tabidus (Canaries, Samos, Turquie), Napaeus alboreflexus (Chine), Pseudobuliminus siamensis (Est de la Thaïlande), Pseudochondrula seductilis (Balkans, Turquie) et Thoanteus gibber (Crimée) notamment[2].

Répartition et diversitéModifier

Cette famille présente est presque exclusivement dans le paléarctique, des Açores et des Canaries à l'Ouest, au Japon à l'Est. Quelques espèces ont été trouvées en dehors de cet espace, en Indonésie, en Nouvelle-Calédonie et sur l'île d'Aldabra. Le centre de diversité de la famille se trouve dans les Balkans et le Proche-Orient. En 2017, cette famille comprend 452 espèces, réparties en 65 genres, dont un genre fossile[3].

En Europe occidentale (notamment France et Suisse), seules cinq espèces sont présentes, avec une distribution relativement large[1]:

GalerieModifier

Liste de genresModifier

Borlumastus Örstan & Yildirim, 2004[3]

Coniconapaeus Abbes, Nouira & Neubert, 2009[3]

Palaeomastus, Nordsieck, 2014[3]

Rachistia Franc, 1957[3]

Sous-famille Andronakiinae

Sous-famille Buliminusinae[3]

Sous-famille Chondrulopsininae[3]

sous-famille Eninae

Sous-famille Euchondrinae[3]

Sous-famille Merdigerinae Schileyko, 1984[3]

Sous-famille Pseudonapaeinae[3]

Sous-famille Retowskiinae[3]

sous-famille ?

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. a et b Kerney M. P. & Cameron R. A. D. (trad. de l'anglais), Escargots et limaces d'Europe, Paris, Delachaux et Niestlé, , 372 p. (ISBN 978-2-603-02152-1), pp. 147-149
  2. « WMSD - Worldwide mollusc species DB - Family: ENIDAE », sur www.bagniliggia.it (consulté le )
  3. a b c d e f g h i j k l m n o et p >« WMSD - Worldwide mollusc species DB - Family: ENIDAE », sur www.bagniliggia.it (consulté le )
  4. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac et ad Kantor Yu I., Vinarski M. V., Schileyko A. A. & Sysoev A. V.(published online on December 22, 2009). "Catalogue of the continental mollusks of Russia and adjacent territories". Version 2.3.
  5. Hausdorf H. (1999) "A new genus of the Buliminidae from Turkey (Gastropoda: S tylommatophora)" Journal of Natural History 33: 149-154. PDF
  6. Schileyko A. A. (2007). "On the genus Mastoides Westerlund, 1896 (Pulmonata, Enidae)". Ruthenica 17(1-2): 85-87. abstract.
  7. a et b Altaba C. R. (2007). "A new genus and species of Enidae (Gastopoda (sic!): Pulmonata) from the Quaternary of the Balearic Islands (Western Mediterranean)". Zootaxa 1595: 43-52. first page only.