Elima (Côte d'Ivoire)

Elima
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Géographie
Pays
Coordonnées
Carte

Elima est un village de Côte d'Ivoire situé dans la région du Sud-Comoé, sur la côte orientale de la lagune d'Aby, en face de la localité d'Adiaké et à proximité de celle d'Assinie.

Agriculture modifier

Le 7 avril 1880, Arthur Verdier obtient du roi Amatifou (Amon N’Douffou II) les droits exclusifs de la culture du café à Elima, sur la lagune Aby, face à Adiaké.

L’année suivante, avec son neveu et commis Amédée Brétignère (1856-1890), il défriche 100 hectares de forêt vierge (portés à plus de 300 hectares six ans plus tard) pour y créer la première plantation de café du pays à partir de plants venus du Liberia. La première plantation de café et de cacao de Côte d'Ivoire sera réaliser en 1882[1].

En 1883 Marcel Treich-Laplène est envoyé comme collaborateur Amédée Brétignère notamment pour la gestion de la plantation de café et de cacao. On y exploite également, à cette époque, l'acajou.

Le lieu est connu aujourd'hui encore pour ses plantations industrielles (Société des plantations d'Elima, ou SPE).

Éducation modifier

 
Les ruines de la toute première école de Côte d’Ivoire créé le 7 Aout 1887 à Élima

Situé en pays Ehotilé, un sous-groupe de l’ethnie Agni, dans les encablures d’Adiaké, Élima a été la porte d’entrée de la civilisation occidentale en Côte d’Ivoire.

C'est aussi à Elima (Côte d'Ivoire) que sera créée la première école officielle française le 8 aout 1887 avec pour instituteur Fritz-Emile Jeand'heur venu d'Algérie. Elle comptait alors 33 élèves africains qui seront les premiers lecteurs en langue française. Elle fonctionnera pendant 3 ans avant d'être transférée en 1890 à Assinie par Marcel Treich-Laplène, le nouveau résident de France. Le , il y avait 896 élèves en Cote d'Ivoire pour une population estimée un peu supérieure à 2 millions d'habitantsnf

Première ambassade française modifier

 
Première ambassade de France en Côte d'Ivoire. Elle a été construite par Arthur Verdié.
 
La première ambassade française construite par Arthur Verdié en Côte d'Ivoire
 
La première ambassade française construite par Arthur Verdié en Côte d'Ivoire.


Notes et références modifier

  1. Mémorial de la Côte d'Ivoire, 303 p., Page 17