Elend (groupe)

groupe de musique français
Elend
Pays d'origine Drapeau de la France France, Drapeau de l'Autriche Autriche
Genre musical Musique gothique, dark wave néo-classique, dark ambient[1],[2],[3],[4]
Années actives 19932007
Labels Holy Records
Site officiel www.elend-music.org
Composition du groupe
Anciens membres Iskandar Asnaoui
Renaut Tschirner
Sébastien Roland
David Kempf
Estéri Rémond
Laura Engelmayer
Eve-Grabrielle Siskind
Nathalie Barbary

Elend est un groupe de dark ambient franco-autrichien. Il est réputé dans le milieu gothique pour avoir consacré un cycle d'albums à l'Office des Ténèbres, en proposant une version aux ambiances puissantes, voire furieuses/extrêmes et aux orchestrations d'instruments classiques très travaillées.

BiographieModifier

Les albums du groupe se catégorisent en deux cycles : Office des Ténèbres (Leçons de Ténèbres, Les Ténèbres du dehors et The Umbersun) et Cycle des vents (Winds Devouring Men, Sunwar the Dead, et A World in their Screams).

Le groupe publie son deuxième album, The Umbersun, en 1998, qui comprend des morceaux notables comme Melpomene, Apocalypse et In the Embrasure of Heaven[5]. Après la sortie de l'album A World in their Screams en 2007, le groupe semble ne plus montrer signe d'activité.

Style musicalModifier

Les premiers albums d'Elend font usage de samplers et synthétiseur afin de créer un son d'orchestre dense et horrifiant. Dans leurs trois derniers albums du « cycle des vents », le groupe se consacre presque entièrement aux instruments acoustiques plutôt que sur les synthétiseurs, donnant un aspect plus comblé et naturel. Ils n'inclut aucun élément électronique ou industriel dans certains morceaux.

DiscographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. (it) « Recensioni » (version du 22 juillet 2011 sur l'Internet Archive), sur heavy-metal.it.
  2. (it) « Archived copy » (consulté le 11 janvier 2010).
  3. (en) « The Umbersun Elend », sur metal-archives.com (consulté le 25 mars 2011).
  4. (en) « Leçon de ténèbres », sur metalkingdom.net (consulté le 25 mars 2011).
  5. (de) « The Umbersun Review », sur metal.de (consulté le 4 février 2018).

Liens externesModifier