El siglo de las luces

livre d'Alejo Carpentier

El siglo de las luces est un roman d'Alejo Carpentier publié en 1962, adapté à la télévision par Humberto Solás en 1992. La narration suit le parcours de jeunes Havanais aux prises avec les mouvements politiques et sociaux qui embrasent les Antilles dans le sillage de la Révolution française. Après leur rencontre avec le négociant Victor Hugues et son ami Ogé, un médecin mulâtre dont le frère a joué un rôle historique important lors de la révolution haïtienne, Carlos, Sofia et Esteban sont les protagonistes d'une fresque historique et d'une véritable allégorie de la condition humaine[1].

Ce roman des plus sombres par la violence des événements historiques relatés, sur le fond desquels l'intrigue prend pied, est pourtant celui d'un succès, en particulier celui de Sofia[2], après l'échec du protagoniste de Los pasos perdidos (1953).

BibliographieModifier

  • Jacqueline Baldran (dir.) Quinze études autour de "El Siglo de las Luces" d'Alejo Carpentier, Paris, Editions l'Harmattan, 1983, 247 pages.
  • Renaud Malavialle, "Trans-textualidad y trans-genericidad: La Ciudad de Dios de Agustin en El Siglo de las Luces de Alejo Carpentier (1962) y de Humberto Solas (1991). Ogé y Sofia o el compromiso noble", in C. Lepage, C. Lucien et J. Roger (éds), Crisol. Écritures palimpsestuelles, Le texte et ses liens, Paris, 2019.

Notes et référencesModifier

  1. Renaud Malavialle, « El Siglo de las Luces d'Alejo Carpentier ou l'historicité sans condition », Espaces d'Alejo Carpentier, Jean Lamore (dir.),‎
  2. Renaud Malavialle, « Le sujet politique dans El Siglo de las Luces (1962) d'Alejo Carpentier », Raison-publique.fr, Le Mans, Université du Maine,‎