Eisuke Takizawa

réalisateur japonais
Eisuke Takizawa
Description de cette image, également commentée ci-après
Eisuke Takizawa en 1960.
Nom de naissance Ken Takizawa
Naissance
Tokyo (Japon)
Nationalité Drapeau du Japon Japonais
Décès (à 63 ans)
Profession Réalisateur
Scénariste
Films notables Le Bandit samouraï

Eisuke Takizawa (滝沢英輔, Takizawa Eisuke?), né le et mort le , est un réalisateur et un scénariste japonais. Son vrai nom est Ken Takizawa (滝沢憲, Takizawa Ken?).

BiographieModifier

Eisuke Takizawa est le frère du réalisateur et écrivain Buntarō Futagawa. Il a réalisé 80 de films et écrit dix scénarios entre 1929 et 1965[1].

Filmographie sélectiveModifier

 
Scène du film Le Bandit samouraï (1937).
 
Affiche de Gozonji azuma otoko (1939).
  • 1937 : Le Bandit samouraï (戦国群盗伝 前篇 虎狼, Sengoku guntō-den zenpen: Tora ōkami?)
  • 1937 : Le Bandit samouraï II (戦国群盗伝 後篇 暁の前進, Sengoku guntō-den kōhen: Akatsuki no zenshin?)
  • 1937 : Tōkaidō wa Nihonbare (東海道は日本晴れ?)
  • 1938 : Chinetsu (地熱?)
  • 1939 : Gozonji azuma otoko (御存知東男?)
  • 1940 : Taiyō no miyako (太陽の都?)
  • 1943 : Ina no Kantarō (伊那の勘太郎?)
  • 1943 : Himetaru kakugo (秘めたる覚悟?)
  • 1945 : Nihon kengō den (日本剣豪伝?)
  • 1949 : Kirare no senta (斬られの仙太?)
  • 1951 : Heian guntō-den: Hakamadare yasusuke (平安群盗伝 袴だれ保輔?)
  • 1952 : Yagura daiko (やぐら太鼓?) co-réalisé avec Masahiro Makino
  • 1953 : Yasugorō shusse (安五郎出世?)
  • 1953 : Yūdachi kangorō (夕立勘五郎?)
  • 1953 : Tetsuwan namida ari (鉄腕涙あり?)
  • 1954 : Kunisada Chūji (国定忠治?)
  • 1955 : Rokunin no ansatsusha (六人の暗殺者?)
  • 1955 : Oshun torimonochō: Nazo no amagoten (おしゅん捕物帖 謎の尼御殿?)[2]
  • 1956 : Kuro obi ujō: Hana to arashi (黒帯有情 花と嵐?)[3]
  • 1957 : Muhō ichidai (「廓」より 無法一代?)
  • 1957 : Byakuya no yōjo (白夜の妖女?)
  • 1958 : Shi no kabe no dasshutsu (死の壁の脱出?)
  • 1958 : Zesshō (絶唱?)
  • 1959 : Inoru hito (祈るひと?)
  • 1959 : Sekai o kakeru koi (世界を賭ける恋?)
  • 1960 : Zassō no yō na inochi (雑草のような命?)
  • 1960 : Ajisai no uta (あじさいの歌?)
  • 1960 : Jūrokusai (十六歳?)
  • 1962 : Kumo ni mukatte tatsu (雲に向かって起つ?)
  • 1963 : Kiriko no tango (霧子のタンゴ?)
  • 1964 : Shutsugeki (出撃?)
  • 1965 : Otoko no monshō: Ruten no okite (男の紋章 流転の掟?)

Notes et référencesModifier

  1. (ja) Eisuke Takizawa sur la Japanese Movie Database
  2. (ja) « おしゅん捕物帖 謎の尼御殿 », sur www.nikkatsu.com (consulté le 11 novembre 2020)
  3. (ja) « 黒帯有情 花と嵐 », sur www.nikkatsu.com (consulté le 4 janvier 2020)

Liens externesModifier