Ouvrir le menu principal

Eduardo Coudet

footballeur et entraîneur argentin

Eduardo Coudet
Image illustrative de l’article Eduardo Coudet
Biographie
Nationalité Drapeau : Argentine Argentine
Naissance (45 ans)
Lieu Buenos Aires (Argentine)
Taille 1,78 m (5 10)
Poste Milieu de terrain puis entraîneur
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1993-1995Drapeau : Argentine CA Platense 056 0(2)
1995-1998Drapeau : Argentine CA Rosario Central 102 (23)
1998-1999Drapeau : Argentine San Lorenzo de Almagro 030 0(5)
1999-2002Drapeau : Argentine River Plate 047 (12)
2002Drapeau : Espagne Celta de Vigo 009 0(0)
2003-2004Drapeau : Argentine River Plate 056 (14)
2004Drapeau : Argentine CA Rosario Central 016 0(1)
2005Drapeau : Argentine San Lorenzo de Almagro 023 0(2)
2006Drapeau : Argentine CA Rosario Central 025 0(1)
2007-2008Drapeau : Mexique San Luis FC 077 0(9)
2009Drapeau : Mexique Club Necaxa 016 0(1)
2009-2010Drapeau : Mexique San Luis FC 012 0(1)
2010Drapeau : Argentine CA Colón 005 0(1)
2010Drapeau : États-Unis Union de Philadelphie 009 0(0)
2011Drapeau : États-Unis Strikers de Fort Lauderdale 018 0(6)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2015-2016Drapeau : Argentine CA Rosario Central
depuis 2017Drapeau : Argentine Racing Club de Avellaneda
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 18 décembre 2016

Eduardo Germán Coudet, né le à Buenos Aires en Argentine, est un ex-footballeur argentin reconverti entraineur.

BiographieModifier

JoueurModifier

Il débute en Première Division le 23 octobre 1993 avec le maillot de Platense dans un match nul 0 à 0 devant Boca Juniors. En 1995, il est transféré à Rosario Central, club surnommé "Canalla" (les canailles), avec lequel il obtient le premier titre de sa carrière : la Coupe Conmebol en 1995. Lors de ses débuts avec Rosario Central, il marque le but de l'égalisation lors du match nul contre l'Independiente de Avellaneda, en août 1995. Ses belles actions sur la pelouse et ses déclarations constantes à la presse (toujours avec humour et souvent avec des provocations envers Newell´s Old Boys, le rival classique de Central) font du Chacho une idole des supporters canalla[1],[2],[3]. Le 23 novembre 1997, il marque le 2e but dans le Clasico Rosarino où les canallas gagnent par 4 à 0. Cette partie entre dans l'histoire, car après l'expulsion de quatre joueurs de l'équipe adverse, un 5e joueur rival doit sortir. Le match est alors suspendu en raison de l'infériorité numérique de l'équipe de Newell's[4]. Ce derby est célébré à Rosario par les supporters de Central comme le "Jour de l'abandon".

En 1998, Eduardo Coudet est transféré au San Lorenzo d'Almagro, et en 1999, il passe au Club Atlético River Plate, équipe avec laquelle il gagne divers championnats locaux.

En 2004, il revient porter les couleurs de Rosario Central. Les supporters lui ont gardé une grande affection et peuvent apprécier son jeu de haut niveau pendant le championnat. Cette année, les Jaune et Bleu terminent à la 6e place. En 2005, il retourne à San Lorenzo d'Almagro pour un an ... et réintègre Rosario Central pour une ultime saison. Il est l'auteur d'un but remarquable lors du Clasico Rosarino en ouverture du championnat 2006, remporté par les canailles 4 buts à 1[5].

En 2007, Eduardo Coudet est transféré au Mexique. Il commence à jouer avec l'équipe de San Luis, puis celle du Club Necaxa. À son arrivée, il laisse entendre qu'il vient pour marquer l'histoire du club et devenir un joueur clé. Il réussit son pari et devient une idole du club. Son premier but en 2007 est marqué avec l'équipe de San Luis, contre celle de Necaxa, ce qui permet au club de triompher et de remonter au classement. Lors de son passage à San Luis, il réussit l'objectif d'être leader du championnat, et fait rentrer son équipe pour la première fois dans une compétition internationale, la Coupe Sudamericana 2008.

Il est ensuite transféré au club Necaxa où son arrivée n'est pas bien perçue par les supporters, qui lui reprochent rapidement son peu d'efficacité. II a même eu une altercation avec des supporters dans l'aéroport de Mexico lors d'un déplacement. Finalement, l'équipe ne réussit pas à se maintenir et se voit reléguée en Deuxième division. Eduardo Coudet rentre alors à San Luis. Il marque son dernier but du dans le championnat mexicain en 2009 contre Pachuca.

Après ce passage au Mexique, Eduardo Coudet revient jouer en Argentine avec le maillot du Colón de Santa Fe. Il dispute seulement 5 parties avant d'être transféré aux États-Unis.

Il joue la fin de la saison 2010 avec le club de Philadelphia Union, et termine sa carrière avec l'équipe des Strikers de Fort Lauderdale.

EntraîneurModifier

En 2014, Rosario Central s'incline devant Huracan lors de la finale de la Copa Argentina. Son entraîneur, Miguel Ángel Russo, démissionne, et laisse la place libre pour Eduardo Coudet. Le 15 décembre 2014, commence alors la seconde grande histoire entre "Chacho" et le club canalla. Le soutien des supporters se confirme très vite grâce au bon démarrage de Central dans le nouveau championnat argentin, un tournoi de 30 équipes. Le club Jaune et Bleu obtient de bons résultats avec un jeu de caractère, des belles actions avec un total de 16 victoires sur les 30 rencontres disputées. De plus, Eduardo Coudet réussit à qualifier l'équipe pour la Copa Libertadores 2016.

Rosario Central arrive une nouvelle fois en finale de la Copa Argentina lors de la saison 2014-15. La finale a lieu le 4 novembre 2015, contre Boca Juniors, dans le stade Mario Alberto Kempes de la ville de Córdoba. Le match est émaillé d'erreurs d’arbitrage majeures, qui vaudront par la suite des sanctions aux arbitres. Rosario Central perd le match 2 à 0 et se classe deuxième du championnat[6],[7],[8],[9],[10],[11],[12]

Devenu entraîneur du Racing Club d'Avellaneda en 2017, il mène la « Academia » au titre national à l'issue de la saison 2018-2019, son premier depuis 2014.

CarrièreModifier

JoueurModifier

Club Pays Années
Platense   Argentine 1993 – 1995
Rosario Central   Argentine 1995 – 1998
San Lorenzo   Argentine 1998 – 1999
River Plate   Argentine 1999 – 2002
Celta de Vigo    Espagne 2002
River Plate   Argentine 2003 – 2004
Rosario Central   Argentine 2004
San Lorenzo
  Argentine 2005
Rosario Central   Argentine 2006
San Luis   Mexique 2007 – 2008
Necaxa   Mexique 2009
San Luis   Mexique 2009 – 2010
Colón   Argentine 2010
Philadelphia Union   États-Unis 2010
Fort Lauderdale Strikers   États-Unis 2011

EntraîneurModifier

Club Pays Années
Rosario Central   Argentine 2015-2017
Racing Club   Argentine depuis 2017

PalmarèsModifier

AnnexesModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier