Douro, Faina Fluvial

film sorti en 1931
Douro, Faina Fluvial
Réalisation Manoel de Oliveira
Pays d’origine Drapeau du Portugal Portugal
Genre documentaire court
Durée 18 minutes
Sortie 1931


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Douro, Faina Fluvial, parfois traduit Douro, travail fluvial, Douro, activité fluviale ou encore Douro, labeurs riverains, est un documentaire court portugais réalisé par Manoel de Oliveira, sorti en 1931.

SynopsisModifier

Les pénibles activités quotidiennes sur les quais du fleuve Douro, lors de son passage à travers la ville de Porto : chargements, déchargements, circulation, vente de poissons...

Fiche techniqueModifier

AnalyseModifier

Pour son premier film, le grand réalisateur portugais reprend la structure de Berlin, symphonie d'une grande ville de Walter Ruttmann[1] et l'applique à la ville de Porto. Poème d'avant garde lyrique, au montage énergique et expérimentant avec les lignes, les volumes, l'ombre et la lumière, le film est aussi une exaltation des gens humbles et une critique du pouvoir (cf. les menaçantes contre-plongées sur l'agent de police) : comme l'énonce Oliveira, « Douro n’est pas qu’un hymne à la ville, c’est aussi une œuvre dirigée contre la discipline militaire, une critique de la police, du pouvoir, de la violence dans le Porto de l’époque »[2].

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier