Ouvrir le menu principal

Domino Records

label discographique britannique
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Domino.
Domino Records
Description de l'image DominoLogo.jpg.
Fondation 1993
Fondateur Laurence Bell
Jacqui Rice
Genre Garage rock
Post-punk
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Siège Londres
Site web dominorecordco.com

Domino Recording Company, plus connu sous le nom de Domino Records, est un label indépendant anglais[1]. Basé à Londres, il possède également une filière américaine à Brooklyn, et un bureau à Paris[1]. Il fut fondé en 1993 par Laurence Bell[1] et Jacqui Rice.

Le flair de cette maison signant de jeunes groupes s'imposant par la suite parmi les plus gros succès (publics et critiques) rock de cette décennie en a fait un label indie très en vogue actuellement. Franz Ferdinand, The Kills, Anna Calvi ou Arctic Monkeys figurent notamment à son catalogue, et cohabitent avec des groupes restés beaucoup plus confidentiels. Domino est par ailleurs le label européen d'Elliott Smith, de Sebadoh, de Smog, de Will Oldham et de Pavement[1].

Domino a célébré son premier album en tête des charts britanniques en octobre 2005 avec l'album You Could Have It So Much Better de Franz Ferdinand et son premier single #1 quelques jours plus tard avec I Bet You Look Good on the Dancefloor des Arctic Monkeys.

Sommaire

Artistes du labelModifier

Chez Domino Records UKModifier

Chez Domino Records USAModifier

Autres « Domino imprints »Modifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d L’effet Domino, Philippe BROCHEN, Libération, 5 novembre 2013

Liens externesModifier