Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Koné.

Djakaridja Koné
Image illustrative de l’article Djakaridja Koné
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Turquie Sivasspor
Numéro 6
Biographie
Nationalité Drapeau : Burkina Faso Burkinabé
Drapeau : Côte d'Ivoire Ivoirien
Nat. sportive Drapeau : Burkina Faso Burkinabé
Naissance (33 ans)
Lieu Abidjan, Côte d'Ivoire
Taille 1,83 m (6 0)
Poste Milieu défensif
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2005-2009Drapeau : Israël Hapoël Petah-Tikvah 34 (1)
2006-2008 Drapeau : Israël Hapoël Haïfa 62 (2)
2009-2012Drapeau : Roumanie Dinamo Bucarest 98 (5)
2012-2015Drapeau : France Évian Thonon Gaillard 68 (1)
2015-Drapeau : Turquie Sivasspor
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire -17 ans
Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire -19 ans
2011-Drapeau : Burkina Faso Burkina Faso 39 (2)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 7 mars 2016

Djakaridja Koné est un footballeur international burkinabé possédant également la nationalité ivoirienne né le 22 juillet 1986 à Abidjan (Côte d'Ivoire). Il évolue au poste de milieu défensif.

BiographieModifier

En clubModifier

Au début de la saison 2005-2006 il signe à l'Hapoël Petah-Tikvah, mais il y joue rarement, passant la majorité des matchs sur le banc. À la fin de la saison, il est décidé de le prêter à l'Hapoël Haïfa qui joue en Ligue nationale (deuxième division), où il devient un titulaire régulier. Il reste deux ans à l'Hapoël Haïfa, puis retourne à l'Hapoël Petah-Tikvah où il signe un nouveau contrat de deux ans. Koné est alors titulaire au poste de milieu défensif pour sa première véritable saison en première division, mais lors de la treizième journée de championnat, il subit une blessure qui l'empêche de disputer les trois matchs suivants. Ils sont tous perdus par son équipe. Même après son retour, il ne parvient pas à retrouver son meilleur niveau[réf. nécessaire].

Vers la fin de la saison, Meir Shamir, dirigeant du club, souhaite se séparer de Koné[1]. Il est alors mis à l'essai dans le club roumain du Dinamo Bucarest, faisant le stage d'avant-saison avec l'équipe en France[réf. nécessaire]. L'entraîneur Dario Bonetti s'intéresse à lui et demande qu'il reste. Il signe donc un contrat de trois saisons avec le Dinamo[2].

Il débute au Dinamo en tant que remplaçant d'Ousmane N'Doye, mais à la suite du départ du Sénégalais pour le FC Astra Ploiești en janvier 2011, Koné gagne sa place de titulaire. Il devient ensuite un des meilleurs joueurs du Dinamo, étant nommé homme du match lors de la finale de la Coupe de Roumaine 2012, remportée par le Dinamo contre le Rapid Bucarest[3].

En août 2012, il signe pour trois saisons en faveur d'Évian Thonon Gaillard[4]. Blessé à la cheville durant sa première saison en France, opéré en mars 2013, il joue la plupart de ses matchs suivants avec une gêne[5].

Fin août 2015, il rejoint la Turquie en signant au club de Sivasspor[6].

En sélectionModifier

De parents ivoiriens et ayant grandi en Côte d'Ivoire, les grands-parents de Djakaridja Koné sont quant à eux burkinabés. Il commence sa carrière en sélection nationale avec les moins de 17 ans puis les moins de 19 ans de la Côte d’Ivoire mais étant donné les championnats dans lequel il évolue (israélien puis roumain), il lui est difficile d’intégrer les Éléphants, estimant qu'« il fallait être dans les grands championnats pour avoir une petite chance d’être retenu ». C'est la raison pour laquelle il accepte en 2011 de rejoindre la sélection burkinabé. Il déclare à ce propos : « Pour moi, entre les deux pays, c’est du cinquante - cinquante »[5].

Il joue son premier match avec le Burkina Faso contre le Cap Vert le 9 février 2011[7].

Djakaridja Koné participe à la CAN 2012 avec le Burkina Faso. Lors de la CAN 2013, dans le stade Stade de Mbombela, il inscrit le troisième but face à l'Éthiopie à la soixante-dix-neuvième minute. Le Burkina Faso gagne par 4 buts à 0, ce qui leur permet de conforter leur place de premier du groupe C.

Vie privéeModifier

Djakaridja Koné est issu d’une famille ivoirienne de 9 enfants et passe son enfance dans un des quartiers les plus pauvres d'Abidjan. Il déclare « Je viens de loin et c’est pour cette raison que, maintenant que je suis bien, je donne aux autres. », Djakaridja Koné est en effet parrain d’un orphelinat de presque 60 enfants et organise des dons du sang au Burkina Faso[5].

PalmarèsModifier

Notes et référencesModifier

  1. (he) « Tחופשת קיץ עם איוב », sur hpt.co.il,‎ (consulté le 13 août 2014)
  2. (ro) ProSport, « Câine de fildeș », prosport.ro, (consulté en 18 iulie 2009)
  3. (ro) Luminita Turcu, « Djakaridja Kone a fost desemnat jucătorul finalei Cupei României! »,
  4. Koné, du Dinamo Bucarest, à Evian, fifa.com, 20 juillet 2012
  5. a b et c Philippe Brot, « Koné, au service du Bien », sur site officiel de l'Évian Thonon Gaillard Football Club, (consulté le 13 août 2014).
  6. http://burkina24.com/2015/09/01/linternational-burkinabe-djakaridja-kone-signe-a-sivasport-en-turquie/
  7. (ro) FC Dinamo, « Evolutiile "internationalilor" dinamovisti », sur fcdinamo.ro, (consulté le 11 février 2011)

Liens externesModifier