Ouvrir le menu principal

District de garde de Mako

Le district de garde de Mako (馬公警備府, Mako Keibifu?) est la principale base navale de la marine impériale japonaise à Taïwan avant et durant la Seconde Guerre mondiale. Situé à Mako (actuelle Makung dans les îles Pescadores), le district était responsable du contrôle du stratégique détroit de Taïwan et des patrouilles le long des côtes taïwanaises et chinoises et dans la mer de Chine méridionale. Il est dissous en 1943, puis réétabli en tant que « district de garde de Takao » à Takao.

HistoireModifier

Les districts de garde (警備府, Keibifu?) étaient des bases navales de second niveau, similaires aux districts navals (鎮守府?) de premier niveau, avec des docks, des dépôts de carburant et généralement un chantier naval ou une école de formation[1]. Ils étaient établis sur les couloirs maritimes stratégiques ou les villes portuaires importantes dans un but défensif[2]. Dans le concept, un district de garde est similaire à celui des Sea Frontier (en) de la marine américaine. Le district maintenait une petite garnison de navires des forces de débarquement de la marine impériale japonaise (en) qui recevait directement ses ordres du commandant du district naval, et accueillait des détachements des nombreuses flottes assignées temporairement au district.

Le port de Mako dans les îles Pescadores est un site historiquement lié à la marine impériale japonaise, étant la première portion de Taïwan conquise durant l'invasion japonaise de Taïwan pendant la guerre sino-japonaise (1894-1895). Mako est désigné port de troisième rang, ou yokobu (要港部?), le . Il sert de site de stockage et de ravitaillement durant la guerre russo-japonaise et surtout durant le début de la guerre sino-japonaise (1937-1945).

Mako est élevé au statut de district de garde le , et est particulièrement stratégique durant l'invasion des Philippines et d'autres opérations navales dans le sud-est asiatique au début de la guerre du Pacifique[3]. En 1943, la base est relocalisée à Takao sur Taïwan.

Ordre de bataille au moment de l'attaque de Pearl HarborModifier

  • District de garde de Mako
    • PG Akitsu Maru
    • PG Chiyo Maru
    • PG Chohakusan Maru
    • AK Kure Maru V
  • Groupe aérien de Mako
    • 3 Aichi D1A Susie
    • Division 44 de dragueurs de mines
    • Division 45 de dragueurs de mines
    • Division 46 de dragueurs de mines

Liste des commandantsModifier

Commandants officiersModifier

  • Vice-Amiral Kamimura Hikonojō ()
  • Vice-Amiral Tomomichi Onomoto ()
  • Vice-Amiral Nagataka Uemura ()
  • Vice-Amiral Baron Masaaki Hashimoto ()
  • Vice-Amiral Baron Nashiba Tokioki (en) ()
  • Vice-Amiral Baron Yunoshin Kano ()
  • Vice-Amiral Chikakata Tamari ()
  • Vice-Amiral Hikojiro Ijichi ()
  • Vice-Amiral Kotaro Koizumi ()
  • Vice-Amiral Baron Shinrokuro Nishi ()
  • Vice-Amiral Tadamichi Kamaya ()
  • Vice-Amiral Rinroku Eguchi ()
  • Amiral Teijiro Kuroi ()
  • Vice-Amiral Tatsuo Matsumura ()
  • Vice-Amiral Tomojiro Chisaka ()
  • Vice-Amiral Kazuyoshi Yamaji ()
  • Contre-Amiral Shigeushi Nakagawa ()
  • Amiral Naomi Taniguchi ()
  • Vice-Amiral Kiyokaze Yoshida ()
  • Vice-Amiral Hisatsune Iida ()
  • Vice-Amiral Shiro Yamauchi ()
  • Vice-Amiral Tadatsugu Tajiri ()
  • Vice-Amiral Eizaburo Fujiwara ()
  • Vice-Amiral Nobutaro Iida ()
  • Contre-Amiral Kesaichi Hitsuda ()
  • Vice-Amiral Eijiro Hamano ()
  • Vice-Amiral Shusei Yuchi ()
  • Vice-Amiral Akira Goto ()
  • Contre-Amiral Toyonaka Yamauchi ()
  • Vice-Amiral Yoshiyuki Niyama ()
  • Vice-Amiral Hiroshi Ono ()
  • Vice-Amiral Senzo Wada ()
  • Vice-Amiral Shunzo Mito ()
  • Vice-Amiral Goro Hara ()
  • Vice-Amiral Ibō Takahashi ()
  • Vice-Amiral Koki Yamamoto ()
  • Amiral Takeo Takagi ()

Chefs d'État-majorModifier

  • Vice-Amiral Baron Shinrokuro Nishi ()
  • Vice-Amiral Baron Mitsukane Tsuchiya ()
  • Contre-Amiral Sango Obana ()
  • Contre-Amiral Kanetane Imai ()
  • Contre-Amiral Juntaro Hirose ()
  • Contre-Amiral Yushichi Kanno ()
  • Contre-Amiral Koki Hirose ()
  • Contre-Amiral Eitaro Kataoka ()
  • Vice- Amiral Kotaro Tanaka ()
  • Contre-Amiral Shigeushi Nakagawa ()
  • Contre-Amiral Moshiro Iwasaki ()
  • Contre-Amiral Hisamori Taguchi ()
  • Contre-Amiral Yoshitada Mikami ()
  • Contre-Amiral Morie Tokiwa ()
  • Contre-Amiral Shinichi Oguri ()
  • Contre-Amiral Junzo Yoshitake ()
  • Contre-Amiral Tadashi Kurata ()
  • Contre-Amiral Seizaburo Mitsui ()
  • Vice- Amiral Shunzo Mito ()
  • Contre-Amiral Shinji Suzuki ()
  • Contre-Amiral Tsuyoshi Kobata ()
  • Vice- Amiral Shigeyoshi Miwa (en) ()
  • Contre-Amiral Raizō Tanaka ()
  • Contre-Amiral Akira Matsuzaki ()
  • Vice- Amiral Toshio Shimazaki ()

RéférencesModifier

  • John Prados, Combined Fleet Decoded: The Secret History of American Intelligence and the Japanese Navy in World War II, Annapolis, Naval Institute Press,
  • Hansgeorg Jentsura, Warships of the Imperial Japanese Navy, 1869-1945, Naval Institute Press,
  • Donald M Goldstein, The Pacific War Papers, Brassey,

Liens externesModifier