Discours de métaphysique

livre de Gottfried Wilhelm Leibniz

Le Discours de métaphysique (1686) est une œuvre assez courte de Leibniz dans laquelle il développe sa conception des substances physiques, du mouvement et de la résistance des corps, ainsi que du rôle de Dieu au sein de l'univers.

Ce Discours[1], considéré par Belaval comme l'un de ses plus beaux textes[2], est soumis au janséniste Arnauld, cette même année 1686 où il publie son algorithme différentiel et intégral, ainsi que sa Démonstration courte de l'erreur mémorable de Descartes par laquelle il introduit l'exposé de ce qui deviendra sa théorie physique de l'activité de la matière, ou Dynamique, dont le Discours de métaphysique est aussi l'annonce[3].

Notes et référencesModifier

  1. À lire sur Wikisource.
  2. Yvon Belaval, Leibniz : Initiation à sa phylosophie, Vrin, 1969,p. 158.
  3. Cf. ses § 12 et surtout § 17.