Diplôme de musique arabe

diplôme tunisien de musique

Le diplôme de musique arabe (arabe : دبلوم الموسيقى العربية) est un diplôme tunisien de musique qui est décerné par le ministère de la Culture depuis la promulgation du décret n°58-16 du portant organisation des diplômes de musique arabe et instrumental[1]. Il comporte plusieurs épreuves : dictée musicale, solfège rythmique et chanté, histoire de la musique, théorie de la musique, modes et rythmes de la musique arabe ou métrique arabe (arabe : arudh)[1].

Les examens se déroulent à Sidi Sabeur (Centre national de musique arabe et d'arts populaires) et au Conservatoire national de musique de Tunis. Pour être admis à une épreuve, il faut avoir une note supérieure à la note éliminatoire (5,25/20). La dictée constitue la première épreuve éliminatoire :

« Il est normal, affirment des professeurs, qu'une épreuve qui teste la justesse d'une oreille musicale soit considérée comme un passage obligé avant de parvenir aux autres épreuves du diplôme[2]. »

Selon Fethi Zghonda, chef du service musical au ministère de la Culture qui se charge de l'organisation du diplôme de musique arabe jusqu'en 2010, « il peut arriver un accident de parcours à un bon élève musicien qui, même avec 5,25 ou 6 en dictée, à la suite d'un stress passager, peut se rattraper largement dans les autres matières... »[2].

Pour obtenir le diplôme, il faut avoir une moyenne minimale de 14/20.

L'obtention du diplôme de musique arabe est obligatoire pour accéder aux examens du diplôme d'interprétation instrumentale[3].

En 2004, sur 249 candidats, 74 réussissent les examens et obtiennent leur diplôme, soit un taux de réussite de 29,71 %[4].

DétenteursModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Obtention du diplôme de musique arabe », sur idaraty.tn (consulté le ).
  2. a et b Khaled Tebourbi, « Autour d'une dictée... »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur archives.lapresse.tn, .
  3. (ar) « Histoire du Conservatoire national supérieur de musique de Tunis durant la seconde moitié du XXe siècle », sur arabmusicmagazine.org, (consulté le ).
  4. « Diplôme de musique arabe - Session de juin : les résultats publiés », sur tunisia-today.com (consulté le ).