Les Arpenteurs du monde (film)

film de Detlev Buck, sorti en 2012
Les Arpenteurs du monde
Titre original Die Vermessung der Welt
Réalisation Detlev Buck
Scénario Detlev Buck
Daniel Kehlmann
Daniel Nocke (de)
Acteurs principaux
Sociétés de production Boje Buck Produktion
Lotus Film
Pays d’origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de l'Autriche Autriche
Genre Drame
Durée 119 minutes
Sortie 2012


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Arpenteurs du monde (Die Vermessung der Welt) est un film germano-autrichien réalisé par Detlev Buck sorti en 2012.

Il s'agit d'une adaptation du roman de Daniel Kehlmann.

SynopsisModifier

Alexander von Humboldt et Carl Friedrich Gauss veulent découvrir le monde au début du XIXe siècle. Leurs méthodes sont bien différentes : Le naturaliste Humboldt voyage à l'étranger afin de mesurer le monde tandis que le mathématicien Gauss reste à la maison pour calculer.

Ils sont aussi différents à cause de leurs enfances : Humboldt vient d'une famille noble et reçoit des cours particuliers, Gauss grandit dans la pauvreté. Mais le génie mathématique du petit garçon ne passe pas inaperçu et le duc de Brunswick lui donne une bourse d'études. Alexander en aura une aussi. Les deux enfants découvriront le monde, mais sous des augures très différents.

Le naturaliste Humboldt quitte l'étroitesse étouffante de sa maison et va dans des contrées lointaines, afin de mesurer le monde. Il a toujours avec lui le botaniste Aimé Bonpland dont le « laisser-faire » français agace le rigoureux Prussien. Ensemble, ils découvrent des cultures étrangères, des animaux exotiques, des environnements magnifiques et hostiles. Le mathématicien Gauss établit des étendues sans limites dans sa tête et repère les visages de la Terre avec les moyens de l'abstraction mathématique. À ses côtés, il y a son épouse Johanna, qui, par ses questions simples, l'amène aux réponses de problèmes complexes. Malheureusement, Johanna meurt dans la force de l'âge.

En 1828, les deux scientifiques se rencontrent dans un congrès naturaliste à Berlin. Les deux sont des sommités dans leurs domaines. La collection d'animaux exotiques de Humboldt peut être admiré, on suit ses conférences avec enthousiasme. Il développe de nouveaux projets et gère sa renommée. Gauss se retire au moment où son chef d'œuvre Disquisitiones arithmeticae intéresse tous les mathématiciens. Il est admiré mais incompris. Son fils Eugen l'accompagne alors que son père déteste se déplacer. La rencontre oblige les deux penseurs à briser leurs a priori - Contrairement aux attentes, le voyage est un nouveau départ.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Récompenses et nominationsModifier

Article connexeModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Les Arpenteurs du monde », sur telerama.fr (consulté le 18 septembre 2020)

Liens externesModifier