Ouvrir le menu principal

Port Diélette

port des communes de Flamanville et Tréauville
(Redirigé depuis Diélette)
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Diélette (écrivain).
Port-Diélette
Port de Diélette.JPG
Port de Diélette
Présentation
Construction
Tirant d'eau
2,50
Activités
plaisance
commerce
Places
420
Équipement
porte abattante
ponton d'attente
Géographie
Coordonnées
Pays
Région
Département
Commune (France)
Localisation sur la carte de Normandie
voir sur la carte de Normandie
Legenda port.svg
Localisation sur la carte de la Manche
voir sur la carte de la Manche
Legenda port.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Legenda port.svg

Diélette est le port de deux communes (Flamanville et Tréauville). Il s'agit d'un ancien village de pêcheurs typique.

Inauguré en 1997, un nouveau port nommé Port-Diélette a été adjoint à l'ancien petit port de pêche. Port-Diélette est partagé entre les communes de Flamanville et Tréauville.

Sommaire

Liaisons maritimes vers les îles anglo-normandesModifier

 
Le port de pêche.
  • Diélette-Guernesey (Saint-Pierre-Port)
  • Diélette-Aurigny-Guernesey (Saint-Pierre-Port)

HistoireModifier

 
Port Diélette en 1817.

Le routier de René Bougard fait état du « nouveau port » achevé en 1732 où une jetée met les navires « à couvert des vents d'ouest ».

GéographieModifier

La Diélette[1] est le nom du fleuve côtier qui prend sa source sur la commune de Grosville et coule sur une quinzaine de kilomètres avant de se jeter dans le bassin de Port-Diélette.

Une mine de fer dite de la cabotière y a été exploitée. Le minerai était très riche en fer, mais les galeries s'étendant sous la mer rendaient l'exploitation difficile du fait des infiltrations. La mine fut fermée en 1962.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :