Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Weatherall.
David Weatherall
Description de cette image, également commentée ci-après
David Weatherall en 2014.
Nom de naissance David John Weatherall
Naissance [1]
Décès (à 85 ans)
Domaines Médecine
Institutions Université d'Oxford
Université Johns-Hopkins
Université de Keele
Distinctions Knight Bachelor (1987)
FRS (1977)
Manson Medal (en) (1988)
Prix William Allan (2003)
Prix Albert-Lasker (2010)

Sir David John Weatherall, FRS, né le et mort le à Oxford (Royaume-Uni)[2], est un médecin britannique et chercheur en génétique moléculaire, hématologie, pathologie et en médecine clinique[3],[4],[5],[6].

Sommaire

BiographieModifier

Jeunesse et éducationModifier

David Weatherall étudie à Calday Grange Grammar School puis à l'École de médecine à l'université de Liverpool, de laquelle il sort diplômé en 1956. Après la formation médicale, il rejoint l'armée pour deux ans. Au retour du service militaire, il obtient une bourse de l'université Johns Hopkins avant de retourner à Liverpool, où il atteint le rang de professeur d'hématologie.

RechercheModifier

Sa recherche était centrée sur la génétique des hémoglobinopathies et, en particulier, des troubles hématologiques héréditaires connus comme la thalassémie qui sont assimilés à des anomalies dans la production de la globine (le composant protéique de l'hémoglobine).

CarrièreModifier

En 1974, David Weatherall est nommé Professeur Nuffield de Médecine clinique à l'université d'Oxford, et, en 1992, il assume la présidence la plus prestigieuse, celle de Regius Professor of Medicine, de 1992 à 2000.

En 1989, il fonde l'Institut de médecine moléculaire à Oxford, qui a été rebaptisé « Institut Weatherall de médecine moléculaire » en son honneur en l'an 2000 au moment de sa retraite. Il est ensuite devenu Chancelier de l'université de Keele. Il était membre du Nuffield Council on Bioethics de 1991 à 1996. Il était également membre du National Committee of Inquiry into Higher Education qui a publié un rapport influent en 1997[7].

En 2002, David Weatherall écrit un important rapport sur l'application de la génomique pour la santé mondiale pour l'Organisation mondiale de la santé[8]. Il est un membre éminent de l'Association Humaniste Britannique.

Prix et distinctionsModifier

  • En 1995, il reçoit le Fothergillian Prize par la Société médicale de Londres.
  • En 1998, il reçoit la Manson Medal par la Royal Society of Tropical Medicine and Hygiene pour ses contributions dans le domaine de la médecine tropicale et de l'hygiène[9].
  • En 2010, il reçoit un Prix Albert-Lasker, le plus important prix américain pour la recherche médicale, avec de nombreux anciens lauréats qui par la suite ont obtenu des prix Nobel. Il est la seule personne en dehors des États-Unis d'Amérique ayant gagné le trophée cette année-là.

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « Sir David (John) WEATHERALL » volume 2014, édition en ligne via Oxford University Press (inscription nécessaire)
  2. (en) « Professor Sir David Wetherall obituary: 'iconic' scientist dies », sur bionews.org.uk
  3. (en) C. J. L. Murray, T. Vos, R. Lozano et M. Naghavi, « Disability-adjusted life years (DALYs) for 291 diseases and injuries in 21 regions, 1990–2010: A systematic analysis for the Global Burden of Disease Study 2010 », The Lancet, vol. 380, no 9859,‎ , p. 2197–223 (PMID 23245608, DOI 10.1016/S0140-6736(12)61689-4)
  4. (en) David Weatherall's publications indexé par la database bibliographique Scopus, un service fourni par Elsevier. (souscription demandé)
  5. (en) Vos, A. D. Flaxman, M Naghavi et R Lozano, « Years lived with disability (YLDs) for 1160 sequelae of 289 diseases and injuries 1990-2010: A systematic analysis for the Global Burden of Disease Study 2010 », The Lancet, vol. 380, no 9859,‎ , p. 2163–96 (PMID 23245607, DOI 10.1016/S0140-6736(12)61729-2)
  6. (en) Biography at Burke's Peerage
  7. (en) « Higher Education in the learning society: Main Report », sur Education England (consulté le 10 février 2015)
  8. (en) CMH
  9. (en) « List of past medal holders », Royal Society of Tropical Medicine and Hygiene

Liens externesModifier