David McTaggart

David McTaggart
David McTaggart and Steve Sawyer (608634311).jpg
David Mc Taggart (à gauche), avec Steve Sawyer
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
PacianoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Cofondateur de Greenpeace international
Autres informations
Membre de
Greenpeace
Sport

David Mc Taggart, de son nom complet David Fraser McTaggart, né le à Vancouver (Canada) et mort le à Paciano (Italie), est un environnementaliste canadien, qui a joué un rôle central dans la fondation et le développement de la branche internationale de l'association Greenpeace.

BiographieModifier

Il dirige d'abord une entreprise de construction et mène une vie aisée. Après la faillite de son entreprise canadienne, il émigre en Nouvelle-Zélande et y fait l'acquisition, en 1969, d'un bateau, le Vega.

Il rejoint Greenpeace en 1972 et met son bateau à la disposition de l'association pour mener une campagne contre les essais nucléaires atmosphériques français sur l'atoll de Moruroa (Polynésie française), campagne à laquelle participe également Bob Hunter, premier président de Greenpeace. En 1973, le navire (renommé Greenpeace III)[1] est arraisonné par la Marine française, dans une intervention « musclée » au cours de laquelle David McTaggart perd l'usage d'un œil pendant dix jours, comme raconté dans son livre paru en 1973 "Outrage ! The ordeal of Greenpeace III", publié en français deux ans plus tard sous le titre "La croisière nucléaire".

En 1979, après le retrait, l'année précédente, de Bob Hunter de la présidence de la branche canadienne originelle de Greenpeace, David McTaggart fonde la branche internationale de l'organisation et en devient le premier président et porte-parole, fonctions qu'il occupera jusqu'en 1991, année où il prend sa retraite pour vivre dans une oliveraie située à Paciano en Italie.

Durant ses années de retraite et jusqu'à sa mort, David McTaggart continue à participer périodiquement aux activités de Greenpeace, dans des forums ou lors de conférences.

Il trouve la mort en 2001, dans un accident d'automobile.

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

  1. "Outrage! the ordeal of Greenpeace III", David Mactaggart. Éditions J.J. Douglas, Vancouver, 278 pages, 1973 (ISBN 088894036X). Publié en français sous le titre "La croisière nucléaire", Éditions Hallier, Paris, 1975 (ISBN 2-85785-003-4)

Liens externesModifier