Danièle Henkel

Danièle Henkel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalités
Activités
Écrivaine, femme d'affaires, conférencièreVoir et modifier les données sur Wikidata

[1]Figure incontournable de l’entrepreneuriat québécois, visionnaire, Danièle Henkel[2],[3],[4],[5],[6],[7] est dotée d’une détermination et d’une persévérance sans limites. Citoyenne du monde, plurielle, elle est « l’unicité dans l’universalité », comme l’a illustré Anne Hildalgo[8], maire de Paris, en lui décernant la médaille du Chevalier de l’Ordre du mérite de France en 2017. Sa passion, sa créativité et son leadership, elle les consacre à l’essor des communautés et au respect de la diversité.

Jeunesse et début professionnel[9],[10]Modifier

Née à Oujda au Maroc, d’une mère juive marocaine[11] et d’un père catholique allemand, Danièle Henkel grandit dans un pays musulman. Après des études à l'Université d’Oran en Algérie, elle occupe les fonctions de conseillère politique et économique de l’ambassadeur des États-Unis en Algérie pendant douze ans. En 1989, surnommée "la Mata Hari d'Alger", elle aurait été nommée employée FSN (Foreign Service National) de l’année par le département d’État américain à Washington, la plus prestigieuse récompense du ministère.

Immigration et les entreprises Danièle Henkel[12]Modifier

En janvier 1990, elle immigre au Québec accompagnée de sa mère, son mari et ses quatre enfants. Six ans plus tard, alors qu’elle tente de joindre les deux bouts en cumulant les emplois, elle se lance dans l'entrepreneuriat. Elle importe le gant de gommage utilisé dans les hammams et le baptise le Gant Renaissance[13], c'est point de départ des Entreprises Danièle Henkel inc[14]. La société, qui met en marché des technologies avant-gardistes et non invasives, développe des franchises et offre une gamme de produits cosmétiques, prend de l’ampleur pour se hisser au palmarès des 100 plus performantes au pays.

Un courage sans limitesModifier

Les grandes capacités de Danièle Henkel d’innover font qu’elle se démarque par sa resilience, sa détermination, et son authenticité. Danièle Henkel n’a pas peur des défis, même ceux que beaucoup considèrent insurmontables. Sa devise: tout est possible parce qu'on a le courage d’essayer.

D’ailleurs un bel exemple de sa façon unique de faire des affaires, les Entreprises Danièle Henkel, aujourd'hui reconnu comme le leader canadien dans le domaine médico-esthétique a vu le jour en 1997 à partir d’un simple gant d'exfoliation: le Gant Renaissance. Une initiative qui pour la plupart était vouée à l'échec. Aujourd'hui c’est le produit de sa catégorie le plus vendu au Canada et à travers le monde.

Danièle Henkel: la femme à la main de fer dans un gant de veloursModifier

On surnomme Danièle Henkel la femme à la main de fer dans un gant de velours. Son sens du devoir, son humanité, sa créativité, et son amour pour l'éducation sont les moteurs essentiels de tout ce qu’elle entreprend. Ce sont ces valeurs qui ont conduit à la réussite de son Académie.

L'Académie de Danièle Henkel a pour mission la remise à niveau des compétences de milliers de professionnels du monde médico-esthétique pour leur permettre de mieux contribuer à l'écosystème entrepreneurial.

En affaires comme dans la vie, l’éducation demeure au centre de ses actions et de ses interventions. Auteure et conférencière à succès, Danièle assure ses rôles de mentor, de conseillère stratégique et de coach professionnelle avec le plus grand respect et dévouement. Ses deux récits autobiographiques, Quand l’intuition trace la route (2013) et Au cœur de mes valeurs (2015) ainsi que l’essai Ces différences qui nous rassemblent (2019) sont tous classés best-sellers. Ses réalisations trouvent écho outre-mer, alors qu’elle est appelée à parler de son vécu et de sa vision dans des pays tels que la France, la Suisse, les Émirats arabes unis et dans les pays du Maghreb.

Son intelligence vive, sa grande écoute et son courage font d’elle une femme d’affaires remarquable et investie qui a su charmer le public pendant cinq saisons de l’émission Dans l'œil du dragon à ICI Radio-Canada Télé. Personnalité médiatique incontournable, Danièle est très sollicitée pour divers engagements, marrainages et événements.

Danièle Henkel: une femme engagéeModifier

Parmi les plus marquants, elle prête sa voix à de nombreuses causes auprès d’organismes comme Dress for Success (présidente d’honneur), l’Association pulmonaire du Québec (présidente d’honneur), Sclérodermie Québec (présidente d’honneur), Care Canada (ambassadrice), Les Grands Ballets Canadiens de Montréal (présidente de campagne), Leucan (marraine d’honneur), la Société canadienne de sclérose en plaques (porte-parole d’événement), la fondation Émergence (coprésidente d’une collecte de fonds), la Maison Bleue (présidente d’honneur d’une collecte de fonds), et la fondation du cancer du sein du Québec.

Gestionnaire et conseillère stratégiqueModifier

En sa qualité de gestionnaire et de conseillère stratégique. Danièle Henkel siège sur plusieurs conseils d’administration, conseils consultatifs privés, publics, parapublics et paramunicipaux. Elle a notamment été membre des conseils d’administration du Réseau Mentorat de la Fondation Armand-Frappier[15], du Centre québécois d’innovation en commerce, du Conseil de développement Canada Algérie et de la Fondation du cancer du sein.

Parc Jean-DrapeauModifier

De 2015 à 2018, une de ses grandes fiertés de réalisation fut sa présidence au conseil d’administration du Parc Jean-Drapeau. Elle remplit ses multiples mandats avec brio, entre autres de rapprocher les partenaires insulaires, de revoir la gouvernance, de repositionner le parc Jean-Drapeau et de mener à bien les travaux importants tout en rééquilibrant la santé financière de la société du parc Jean-Drapeau.

Harmonie entre deux mondesModifier

Consciente des enjeux et réalités de chacun, elle sait rallier aussi bien le monde des affaires que politique. En 2013, elle a le grand honneur de remplacer le gouverneur général pour la cérémonie de remise des diplômes du Collège militaire royal de St-Jean.

En 2018, elle est nommée championne par le gouvernement du Canada de l’initiative #WeFi, un programme de la Banque mondiale qui vise à promouvoir l’independence financière des femmes entrepreneures dans les pays en voie de développement. Elle est aussi nommée membre du conseil consultatif de FinDev Canada, un institut de financement de développement Canada.

En 2019, l'honorable Mary Ng, ministre du Commerce international et ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations, lui confie la co-présidence d’un comité d’experts nationaux pour trouver des idées afin d'augmenter le nombre de femmes entrepreneurs au Canada. De plus, depuis 2018 Danièle Henkel est aussi membre du conseil consultatif d’investissement Québec.

Le rayonnement de Danièle HenkelModifier

Le rayonnement de Danièle Henkel est tel qu’elle est nommée parmi les personnalités de confiance de la décennie dans le domaine des Affaires en mars 2020 par l’Institut de confiance dans les organisations et parmi les PDG les plus crédibles au Québec par l’Institut de la crédibilité en juin 2021. S’inscrivant dans le Top 100 des femmes les plus influentes du Canada selon WXNetwork, elle devient en 2021 porte-parole de Femmessor, une organisation dédiée au développement des entrepreneurs sous-représentés, afin de joindre sa voix et de promouvoir l’inclusion et la diversité.

DanièleHenkel.tv[16]Modifier

Toujours en mode action et solution, Danièle Henkel a fondé en novembre 2018 DanieleHenkel.tv, un média numérique qui a pour mission la mise en valeur de nos entrepreneur.es, surtout ceux sous-représentés tout en rapprochant le monde des affaires et le public.

Faisant partie intégrante de la diversité, Danièle Henkel fait des inégalités son fer de lance. Sa mission: une démocratisation et une reconnaissance de l’impact positif et socio-économique de l'entrepreneuriat. En 2020, Danièle Henkel co-créé « le Programme de certification en leadership inclusif et participatif » en partenariat avec Infopresse. Son objectif, contrer les biais conscients ou inconscients par la reconnaissance des compétences et de la méritocratie.

Danièle Henkel et Mélanie PaulModifier

C’est parce que Danièle Henkel a en son actif des réalisations sur des sujets sensibles qui touchent à la liberté, à l'inclusion, au rapprochement de plusieurs cultures, a l’acceptation des différences, que Mélanie Paul, entrepreneur autochtone, lui propose de d'être sa marraine. À l'été 2021, les deux femmes unissent leurs forces pour mettre sur pied « Cercle Mocassins et Talons Hauts », un incubateur qui crée des alliances entre entrepreneurs allochtones et autochtones[17]. Cette initiative s’engage à faire grandir ces communautés qui trop souvent sont sous-estimées, marginalisées, ou tout simplement oubliées.

Parrainage d'entreprise/fondation/organismeModifier

  • Fondation du cancer du sein du Québec
  • La Société canadienne de sclérose en plaques
  • Leucan
  • Les Grands ballets canadiens
  • Circuit du CHU Sainte-Justine
  • Mères au pouvoir
  • Care Canada
  • Dress for Success
  • Les Grands Ballets Canadiens de Montréal
  • La Maison Bleue
  • L’Association pulmonaire du Québec

Récompenses et reconnaissancesModifier

  • 1999: Lauréate — Prix Femme d’affaires en 1999 (Innovation)
  • 2012 : Prix d’entrepreneuriat familial Fuller Landau — École de gestion John Molson
  • 2012 : Prix d’Entrepreneure active à l’international — Réseau des femmes d’affaires du Québec
  • 2015 : Lauréate — Management Achievement Award de la Faculté de gestion Desautels de l’Université McGill
  • 2015 : Prix Réalisations — Réseau des femmes d’affaires du Québec
  • 2016 : Médaille de l’Assemblée nationale du Québec.
  • 2017 : Chevalier de l’ordre national du mérite, Gouvernement Français.
  • 2018 : Médaille d’honneur de l’Assemblée nationale du Québec
  • 2018 : Championne canadienne au Women Entrepreneurs Finance Initiative (We-Fi)
  • 2019 : Top 100 des femmes les plus influentes du Canada du Women’s Executive Network (WXN)
  • 2019 : Co-présidente d’un Panel d’experts pour conseiller l’honorable Mary NG, ministre des Petites et Moyennes Entreprises et de la Promotion des exportations, afin d’accroître le nombre des femmes entrepreneures au Canada
  • 2020 : Certification BonBoss grâce à son style de gestion humain et respectueux
  • 2020 : Personnalité de confiance de la décennie dans le domaine des affaires, Institut de confiance dans les organisations
  • 2021 : PDG les plus crédibles du Québec, Institut de la crédibilité

[18],[19]

ConférencesModifier

  • Aimer, savoir, entreprendre
  • Les affaires, en tant que femme
  • Les aspects humains de l'entrepreneuriat
  • La peur, la confiance, les choix

LivresModifier

  • Quand l’intuition trace la route, auto-biographie, édition La Presse , 2013 [20].
  • Au cœur de mes valeurs, édition La Presse, 2015 [21].
  • Ces différences qui nous rassemblent, 2019.

Articles dans le journal Les Affaires[22]Modifier

  • Entreprenariat au féminin, entre mythe et réalité[23]
  • Culture entrepreunariale ça commence à la maison[24]
  • Aux frontières du savoir[25]
  • Vers l'école de demain[26]
  • L'économie du partage, un eldorado?[27]
  • Conciliation travail-famille, la priorité oubliée[28]
  • Voir plus loin que son nombril[29]
  • Pour en finir avec les excuses[30]
  • Employés en santé, employeurs en croissance[31]
  • Le cri du cœur des repreneurs et des cédants[32]
  • Résolution: ralentir![33]
  • Repreneuriat: au nom de la pérennité[34]
  • Vous essuyez un échec? Tant mieux![35]
  • Sociofinancement: au-delà des fond[36]
  • Les enfants, ces formidables mentors[37]
  • Maîtriser la langue, une priorité[38]
  • Le savoir comme moteur de l'économie[39]
  • 75 ans de droit de vote pour les Québécoises... mais pas que ça![40]
  • Les jeunes et l'entreprenariat: des signes encourageants[41]
  • Montréal, capitale des paradoxes[42]
  • Votre santé... Pas si important que ça![43]
  • "Charlie": tous concernés![44]
  • Des politiques de courte vue[45]
  • Quand des entreprises prospères disparaissent[46]
  • L'effet papillon[47]
  • La cinquantaine... et puis?[48]
  • Ces vrais leaders qui font de l'ombre aux vedettes[49]
  • Son fils malade, ses collègues lui offrent 170 jours de congé![50]
  • La dynastie des "Yakafokons"[51]
  • Éthique et de... tact[52]
  • Et si nous "ferions" des affaires?[53]
  • Femme de carrière ou carrière de femme?[54]
  • Plus qu'un art, la communication est une science qui se cultive[55]
  • Entreprendre comme je le vois: la solitude des sommets[56]
  • Les défis de l'entreprise familiale[57]
  • La vente: un art pas toujours maîtrisé[58]
  • L'argent: honte ou fierté?[59]
  • Patrons, n'oubliez pas que la monoparentalité est aussi une histoire d'hommes[60]
  • Vacances, j'oublie tout...[61]
  • Ma définition du respect à 360[62]
  • La vision intuitive[63]

Notes et référencesModifier

  1. « PFAQ - L'excellence des Femmes d'affaires du Québec », sur prixfemmesdaffairesduquebec.com (consulté le )
  2. « Réinventer sa vie à 50 ans », Clin d'oeil,‎ , p. 51 (lire en ligne)
  3. Sophie Gagnon, « Tout feu tout flamme », Virage,‎ , p. 18 (lire en ligne)
  4. Jean-Yves Girard, « Entrepreneure venue de loin », Châtelaine,‎ , p. 70 (lire en ligne)
  5. Marie-Hélène Goulet, « L'amour est le plus fort », Animal,‎ , p. 21
  6. Michèle Lemieux, « Les petits plaisirs de Danièle Henkel », Le Lundi,‎ , p. 62-63
  7. Josée Guimond, « Danièle Henkel: dragonne un jour, dragonne toujours », Le soleil,‎ , p. 26 et 27 (lire en ligne)
  8. (en) « Anne Hidalgo », dans Wikipedia, (lire en ligne)
  9. Danièle Henkel, Quand l'intuition trace la route, Montréal, Les Éditions La Presse, , 214 p. (ISBN 978-2-89705-179-2), p. 1 à 214
  10. Danièle Henkel, Au coeur de mes valeurs, Montréal, Les Éditions La Presse, , 211 p. (ISBN 978-2-89705-365-9)
  11. Chantal Guy, « Danièle Henkel: jamais sans ma mère », La Presse (Montréal),‎ (lire en ligne).
  12. (fr + et + en) « Danièle Henkel.inc »
  13. (en) « Renaissance Glove », sur Gant Renaissance (consulté le )
  14. (en-US) « Daniele Henkel | Boutique – Boutique Daniele Henkel » (consulté le )
  15. « Fondation Armand-Frappier », sur Fondation Armand-Frappier - Ensemble, soutenons l'innovation en santé publique (consulté le )
  16. « Daniele Henkel TV », sur DanieleHenkel.tv (consulté le )
  17. Denis Hudon, « Mélanie Paul lance le cercle Mocassins et Talons hauts », L'Étoile du Lac, (consulté le )
  18. (en) « Family Business Awards accepting nominations », sur www.concordia.ca (consulté le )
  19. Danièle Henkel, Quand l'intuition trace la route, Montréal, Les Éditions La Presse, , 214 p. (ISBN 978-2-89705-179-2), p. 211
  20. édition La Presse, « Quand l’intuition trace la route », sur édition La Presse, édition La Presse (consulté le ), La Presse.
  21. édition La Presse, « Quand l’intuition trace la route », sur édition La Presse, édition La Presse (consulté le ), La Presse.
  22. « Chroniqueuse », sur LesAffaires
  23. Danièle Henkel, « Entreprenariat au féminin, entre mythe et réalité », LesAffaires,‎ , p. 15 (lire en ligne)
  24. Danièle, « Culture entrepreunariale ça commence à la maison », LesAffaires,‎ , p. 15 (lire en ligne)
  25. Danièle Henkel, « Aux frontières du savoir », LesAffaires,‎ , p. 6 (lire en ligne)
  26. Danièle Henkel, « Vers l'école de demain », LesAffaires,‎ , p. 10 (lire en ligne)
  27. Danièle Henkel, « L'économie du partage, un eldorado? », LesAffaires,‎ , p. 4 (lire en ligne)
  28. Danièle Henkel, « conciliation travail-famille, la priorité oubliée », LesAffaires,‎ , p. 5 (lire en ligne)
  29. Danièle Henkel, « Voir plus loin que son nombril », LesAffaires,‎ , p. 4 (lire en ligne)
  30. Danièle Henkel, « Pour en finir avec les excuses », LesAffaires,‎ (lire en ligne)
  31. Danièle Henkel, « Employés en santé, employeurs en croissance », LesAffaires,‎ , p. 7 (lire en ligne)
  32. Danièle Henkel, « Le cri du coeur des repreneurs et des cédants », LesAffaires,‎ , p. 14 (lire en ligne)
  33. Danièle Henkel, « Résolution; ralentir », LesAffaires,‎ , p. 8 (lire en ligne)
  34. Danièle Henkel, « Repreneuriat: au nom de la pérennité », LesAffaires,‎ (lire en ligne)
  35. Danièle Henkel, « Vous essuyez un échec? Tant mieux! », LesAffaires,‎ , p. 15 (lire en ligne)
  36. Danièle Henkel, « Sociofinancement: au-delà des fonds », LesAffaires,‎ , p. 20 (lire en ligne)
  37. Danièle Henkel, « Les enfants, c'est formidables mentors », LesAffaires,‎ , p. 13 (lire en ligne)
  38. Danièle Henkel, « Maîtriser la langue, une priorité », LesAffaires,‎ , p. 19 (lire en ligne)
  39. Danièle Henkel, « le savoir comme moteur de l'économie », LesAffaires,‎ , p. 13 (lire en ligne)
  40. Danièle Henkel, « 75 ans de droit de vote pour les Québécoises... mais pas que ça! », LesAffaires,‎ , p. 19 (lire en ligne)
  41. Danièle Henkel, « Les jeunes et l'entrepreneuriat; des signes encourageants », LesAffaires,‎ (lire en ligne)
  42. Danièle Henkel, « Montréal, capitale des paradoxes », LesAffaires,‎ (lire en ligne)
  43. Danièle Henkel, « votre santé... pas si important que ça! », LesAffaires,‎ (lire en ligne)
  44. Danièle Henkel, « "Charlie": tous concernés! », LesAffaires,‎ (lire en ligne)
  45. Danièle Hnekle, « des politiques de courte vue », LesAffaires,‎ (lire en ligne)
  46. Danièle Henkel, « quand les entreprises prospèrent disparaissent », LesAffaires,‎ (lire en ligne)
  47. Danièle Henkel, « L'effet papillon », LesAffaires,‎ (lire en ligne)
  48. Danièle Hnekle, « La cinquantaine... et puis? », LesAffaires,‎ (lire en ligne)
  49. Danièle Henkel, « Ces vrais leaders qui font de l'ombre aux vedettes », LesAffaires,‎ (lire en ligne)
  50. Danièle Henkel, « son fils malade, ses collègues lui offrent 170 jours de congé! », LesAffaires,‎ (lire en ligne)
  51. Danièle Henkel, « La dynastie des Yakafokons », LesAffaires,‎
  52. Danièle Henkel, « Éthique et de... tact », LesAffaires,‎
  53. Danièle Henkel, « et si nous ferions des affaires? », Danièle Henkel,‎
  54. Danièle Henkel, « Femme de carrière ou carrière de femme », LesAffaires,‎
  55. Danièle Henkel, « Plus qu'un art, la communication est une science qui se cultive », LesAffaires,‎
  56. Danièle Henkel, « Entreprendre comme je le vois: la solitude des sommets », LesAffaires,‎
  57. Danièle Henkel, « Les défis de l'entreprise familiale », LesAffaires,‎
  58. Danièle Henkel, « La vente: un art pas toujours maîtrisé », LesAffaires,‎
  59. Danièle Henkel, « L'argent: honte ou fierté? », LesAffaires,‎
  60. Danièle Henkel, « Patrons, n'oubliez pas que la monoparentalité est aussi une histoire d'hommes », LesAffaires,‎
  61. Danièle Henkel, « Vacances, j'oublie tout... », LesAffaires,‎
  62. Danièle Henkel, « Ma définition de respect à 360 », LesAffaires,‎
  63. Danièle Henkel, « la vision intuitive », LesAffaires,‎

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier