Ouvrir le menu principal
Localisation des principales tribus calédoniennes au nord du mur d'Hadrien en 150.

Les Damnonii était un peuple Breton qui habitait le sud de l'Écosse et qui faisait partie de la vague des Damnonii.

LocalisationModifier

Leur territoire devait concerner les comtés actuels de Dumfriesshire, Ayrshire, Renfrewshire, Dunbartonshire, Stirlingshire et le sud du Perthshire. Ptolémée leur attribue : Colonia ou Colanica (Camelon ?), Vindogara (Irvine) ou Ayr (Strathclyde) ou encore un autre site voisin, Coria (Brochan Hill ?), Alauna [Damnonorum] / Ardoch; Lindum [Damnonorum] (Drumquhassle ?), Victoria (Inchtuthil ?). cf. Rivet & Smith, p 343/344.

- Ptolémée, II,3,7 : Damnonioi ( = DAMNONII); variate Damnioi (=DAMNII); II,3,8 : Damnonious ( = DAMNONIOS); variante Damnious (=DAMNIOS "Après eux plus vers l'est, mais plus au nord, sont les Damnoni, chez qui sont les villes suivantes : Colanica 20*45 59°10 Vindogara 21*20 60°00 Coria 21*30 59°20 Alauna 22*45 59°50 Lindum 23*00 59°30 Victoria 23*30 59°00" [Extrait de la Géographia de Ptolémée (II,2)]

- Ravenna, 108,20 : DAUNONI; variante DANNOM

Étymologie du nomModifier

- A.L.F Rivet & C. Smith : la tribu qui est sous le vocable d'une déesse *Dumnu, ou *Dumnonu.

- JC Even : Le nom des Dumnonii / Damnonii est emphatique : il correspond à la racine *D°m- = monde, pour désigner les maitres du Monde. (cf. latin : Dominus)

HistoireModifier

Les Damnonii, ont été soumis par Agricola, alors gouverneur de Bretagne, entre 80 et 84 apr. J.-C. À partir de 122, l'empereur Hadrien opère un repli en faisant construire le mur qui porte son nom, plus au sud, entre les embouchures des rivières Ituna / Eden et Tinea / Tyne, libérant ainsi les tribus situées au nord du Mur, dont les Damnonii, qui repassent au domaine barbare. En 139, le gouverneur Quintus Lullius Urbicus donne l'ordre de réinvestir les territoires jusqu'à la Clota / Clyde et la Bodotria / Forth, et fait construire en 142 un nouveau mur, auquel on donne le nom de l'empereur du moment : Antonin. Nouveau repli sur le Mur d'Hadrien en 158 à cause d'une violente révolte chez les Brigantes, au sud. Nouvelle réinstallation sur le Mur d'Antonin en 161. L'empereur Commode abandonne définitivement le Mur d'Antonin en 184. Plus tard, les Damnonii seront intégrés au royaume de Stratclyde (Strata Clota)(cf. Rivet & Smith, The place-names of Roman Britain, p 343/344).

SourcesModifier

  • A.L.F RIVET & Colin SMITH : The place-names of Roman Britain.