Ouvrir le menu principal

Da Funk

chanson de Daft Punk, sortie en 1995

Da Funk

Single de Daft Punk
extrait de l'album Homework
Face A Da Funk
Face B "Rollin' & Scratchin'"
"Musique"
Sortie 1995 (Soma), Décembre 1996 (Virgin),1997
Enregistré Mai 1995
Durée 5:35
Genre House, acid house[1]
Format CD, Super 45 tours
Compositeur Thomas Bangalter, Guy-Manuel de Homem-Christo
Producteur Daft Punk
Label Soma, Virgin
Classement
  1. 1 Hot Dance Club Play

Singles de Daft Punk

Pistes de Homework

Da Funk est un morceau du groupe français de musique électronique Daft Punk sorti en 1997.

Sommaire

GénéralisteModifier

Da Funk est le 2e single du groupe (après The New Wave, sorti en 1994) et le premier de leur premier album Homework. Basé principalement sur un simple riff, Da Funk peut être considéré comme un classique house des années 1990.

Da Funk comporte des samples de Rock Bounce Roll Skate de Vaughan Mason & Crew[2] et d'I'm Gonna Love you Just a Little More Babe de Barry White[3].

Il sortit avec comme face B la piste Musique, une plage qui apparaîtra plus tard sur l'album Musique Vol. 1: 1993-2005.

La dernière plage d'Homework, intitulée Funk Ad, consiste en un sample de 50 secondes de Da Funk, passé à l'envers.

VidéoModifier

Le clip vidéo de Da Funk a été réalisé par Spike Jonze. Intitulé Big City Nights, il se focalise sur Charles (Tony Maxwell), un personnage possédant une tête de chien et une jambe platrée. Charles, qui n'est à New York que depuis un mois, déambule dans les rues en tenant à la main un ghetto-blaster diffusant Da Funk à fort volume. Deux enfants se moquent de sa marche boitillante. Il tente de répondre à un sondage mais est rejeté. Son ghetto-blaster agace un bouquiniste à qui il achète un roman nommé Big City Nights. Charles rencontre Béatrice (Catherine Kellner), une femme qui fut jadis une voisine, et ils se mettent d'accord pour aller dîner ensemble chez elle en bus. Béatrice monte dans le bus, mais Charles est surpris par un signe affichant « no radios ». Il reste dehors tandis que le bus s'éloigne avec Béatrice.

Thomas Bangalter a déclaré que bien que la vidéo ait été interprétée de différentes façons, elle n'est basée sur aucune histoire réelle et qu'il s'agit juste « d'un homme-chien marchant avec un ghetto-blaster dans New York »[4].

Le personnage de Charles sera à nouveau présent dans le clip de Fresh.

PistesModifier

  • Maxi 45 tours, Soma Quality Recordings :
  1. Da Funk — 5:28
  2. Rollin' & Scratchin' — 7:26 (également présent sur l'album Homework)
  • CD single, Virgin Records :
  1. Da Funk (Radio Edit) — 3:49
  2. Da Funk (Original Mix) — 5:34
  3. Musique — 6:52

D'autres versions du single existent, pouvant présenter un autre ordre des plages, ainsi que d'autres pistes comme :

  • Da Funk (Short Edit) — 2:41
  • Da Funk (Armand van Helden's "Ten Minutes of Funk" Remix) — 10:08
  • Da Funk (Callout Research Hook) — 0:10

Remixes, editsModifier

  • Da Funk (Armand van Helden's "Ten Minutes of Funk" Remix) – 1996 (Virgin)
  • Da funk (Casino Inc Amazing Disco Remix) – 2007
  • Da Funk (Chemical Brothers Remix) – Remix publié en 2005 mais réputé comme étant un faux puisqu'il mélange Song to the Siren des Chemical Brothers et le morceau Da Funk.

ClassementsModifier

Voir aussiModifier

Liens internesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Performance – That's What Friends Are For », New York Magazine, New York Media, LLC, vol. 30, no 35,‎ , p. 95 (ISSN 0028-7369, lire en ligne)
  2. (en) « Daft Punk's Da Funk sample of Vaughan Mason and Crew's Bounce, Rock, Skate, Roll », sur WhoSampled.com (consulté le 26 septembre 2013)
  3. (en) « Daft Punk's Da Funk sample of Barry White's I'm Gonna Love You Just a Little More Baby », sur WhoSampled.com (consulté le 26 septembre 2013)
  4. (en) Kieran Grant, « Who are those masked men? », sur Jam.canoe.ca, (consulté le 26 septembre 2013)
  5. (en) Australian-charts.com – Daft Punk – Da Funk. ARIA Top 50 Singles. Hung Medien. Consulté le 26 septembre 2013.
  6. (nl) Ultratop.be – Daft Punk – Da Funk. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 26 septembre 2013.
  7. (nl) « Da Funk – DAFT PUNK », sur Top30-2.radio2.be, VRT (consulté le 26 septembre 2013) : « Hoogste notering in de top 30 : 20 »
  8. Ultratop.be – Daft Punk – Da Funk. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 26 septembre 2013.
  9. (en) « Dance/Urban – Volume 65, No. 13, June 02 1997 », sur Collectionscanada.gc.ca, Library and Archives Canada (consulté le 26 septembre 2013)
  10. (en) « Bubbling Under Hot 100 for Daft Punk », sur Billboard.com, Prometheus Global Media (consulté le 15 décembre 2013)
  11. (en) « Daft Punk – Awards », sur AllMusic, Rovi Corporation (consulté le 26 septembre 2013)
  12. (en) Finnishcharts.com – Daft Punk – Da Funk. Suomen virallinen lista. Hung Medien. Consulté le 26 septembre 2013.
  13. Lescharts.com – Daft Punk – Da Funk. SNEP. Hung Medien. Consulté le 26 septembre 2013.
  14. (en) « The Irish Charts – All there is to know », IRMA (consulté le 26 septembre 2013)
  15. (en) « Hits of the World », Billboard, Nielsen Business Media, vol. 109, no 18,‎ , p. 48 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  16. (nl) Dutchcharts.nl – Daft Punk – Da Funk. Single Top 100. Hung Medien. Consulté le 26 septembre 2013.
  17. (en) Archive Chart. UK Singles Chart. The Official Charts Company. Consulté le 26 septembre 2013.
  18. (en) Swedishcharts.com – Daft Punk – Da Funk. Singles Top 60. Hung Medien. Consulté le 26 septembre 2013.
  19. « Rapports annuels 1997 », sur Ultratop.be/fr, ULTRATOP & Hung Medien / hitparade.ch. (consulté le 27 septembre 2013)
  20. (en) « Dance/Urban – Volume 66, No. 15, December 15 1997 », sur Collectionscanada.gc.ca, Library and Archives Canada (consulté le 27 septembre 2013)
  21. « Classement Singles – année 1997 », sur Snepmusique.com (consulté le 27 septembre 2013)
  22. (it) « I singoli più venduti del 1997 », sur HitParadeItalia.it, Creative Commons (consulté le 27 septembre 2013)