Ouvrir le menu principal

Džemal Bijedić
Illustration.
Fonctions
Président du Conseil fédéral exécutif de Yougoslavie

(5 ans, 5 mois et 19 jours)
Président Josip Broz Tito
Prédécesseur Mitja Ribičič
Successeur Veselin Đuranović
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Mostar, Autriche-Hongrie
Date de décès (à 59 ans)
Lieu de décès Près de Kreševo, Yougoslavie
Parti politique Ligue des communistes de Yougoslavie

Džemal Bijedić
Premiers ministres de Yougoslavie

Džemal Bijedić (prononciation du bosniaque: [bijěːdit͡ɕ] ; - ) était un homme politique communiste yougoslave de Bosnie-Herzégovine. Il a été Premier ministre de Yougoslavie de 1971 à sa mort dans un accident d'avion.

BiographieModifier

JeunesseModifier

Džemal Bijedić est né à Mostar, en Autriche-Hongrie (aujourd'hui en Bosnie-Herzégovine) de parents Adem et Zarifa, au sein d'une famille de marchands musulmans. Il a terminé ses études primaires et secondaires à Mostar et est diplômé de la faculté de droit de l'Université de Belgrade, où il a rejoint la Ligue des communistes de Yougoslavie en 1939. Seconde guerre mondiale: un communiste, un domobran et un partisan Dans un documentaire produit par Face TV, Mišo Marić affirme que Bijedic a rejoint les Domobrans (Hrvatsko domobranstvo (NDH)) en avril 1941, conformément aux directives de la Ligue des communistes de Yougoslavie, en tant que lieutenant sous le pseudonyme d'Ante Jukic. [3] Un autre documentaire sur Džemal Bijedic produit par Federalna televizija montre (à 15h34) une photo de Bijedic vêtu d'un uniforme militaire avec les insignes du col de Domobrans. La même photo a été montrée au début du premier documentaire (01h27), mais l'insigne de Domobrans était recouvert d'une étoile rouge en couleur de Partisans. Il est également mentionné que Bijedic a rejoint les partisans yougoslaves en février 1943 [4].

Carrière politiqueModifier

Džemal Bijedić en visite avec le président américain Gerald Ford, 1975 Après la libération, Bijedić avait de nombreux rôles politiques. À partir de 1967, il a été président de l'Assemblée de la République socialiste de Bosnie-Herzégovine. De juillet 1971 à sa mort en 1977, il a été Premier ministre de la République socialiste fédérative de Yougoslavie. Bijedić a joué un rôle essentiel dans l'affirmation des musulmans en tant que nation constitutive de la Yougoslavie. [5] Carrière Président de l'Assemblée populaire de la République socialiste de Bosnie-Herzégovine (1967-1971). Président du Conseil exécutif fédéral de la République fédérative socialiste de Yougoslavie (1971-1977), à savoir le Premier ministre.

MortModifier

Le 18 janvier 1977, Džemal Bijedić, son épouse Razija et six autres personnes ont été tués lorsque leur Learjet 25 s'est écrasé sur le mont Inač, près de Kreševo, en Bosnie-Herzégovine. L'avion a décollé de la base aérienne de Batajnica à Belgrade et était en route vers Sarajevo lorsqu'il s'est écrasé, apparemment à cause des mauvaises conditions météorologiques. Les théoriciens du complot ont suggéré que l'accident n'était pas un accident, mais plutôt le résultat d'un jeu déloyal de la part de ses rivaux serbes [6].

HéritageModifier

Sous la direction de Bijedić, l'économie de l'Herzégovine a considérablement progressé. L'université de Mostar a été renommée en son honneur l'Université Džemal Bijedić. Bijedić et son épouse ont laissé dans le deuil leurs deux fils et une fille.