Détroit des Malouines

Détroit aux îles Malouines

Détroit des Malouines
Le détroit des Malouines sépare les deux îles Malouine principales
Le détroit des Malouines sépare les deux îles Malouine principales
Géographie humaine
Pays côtiers Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Subdivisions
territoriales
Drapeau des Îles Malouines Malouines
Géographie physique
Type Détroit
Localisation Océan Atlantique
Coordonnées 51° 48′ sud, 59° 30′ ouest
Géolocalisation sur la carte : îles Malouines
(Voir situation sur carte : îles Malouines)
Détroit des Malouines
Géolocalisation sur la carte : océan Atlantique
(Voir situation sur carte : océan Atlantique)
Détroit des Malouines

Le détroit des Malouines (en anglais : Falkland Sound) est un détroit des îles Malouines, s'étirant du sud-ouest au nord-est, séparant les deux îles principales de l'archipel : la Malouine orientale (en anglais : East Falkland) et la Grande Malouine ou Malouine occidentale (en anglais : West Falkland).

ÉtymologieModifier

Le détroit doit son nom anglais au marin John Strong, qui en 1690 donne au détroit puis aux deux îles principales le nom du vicomte Falkland. En 1764, Louis-Antoine de Bougainville atteint l'archipel et lui donne son appellation française, "malouines", en référence au marins et pêcheurs de Saint-Malo, premiers colons à s'installer sur ces îles.

Le nom espagnol du détroit, Estrecho de San Carlos, fait référence au navire San Carlos qui visite l'île en 1768. Cela prête parfois à confusion avec le nom anglais de San Carlos Water, une petite anse de la Malouine orientale qui a elle-même donné son nom au hameau San Carlos, à Port San Carlos et à la rivière San Carlos.

GéographieModifier

Quelques îles sont situées dans le détroit, dont les îles Narrows, Tyssen, Ruggles, Arch et Swan ainsi que Great Island et Eddystone Rock.

Quelques habitats sont localisés aux abords du détroit : Ajax Bay, Port San Carlos et San Carlos pour la Malouine orientale, Port Howard et Fox Bay sur la Grande Malouine. Les côtes du détroit sont composées d'anses et de baies.

Notes et référencesModifier