Culture de Milograd

La culture de Milograd était une culture du premier âge du fer, du VIIe au Ier siècle av. J.-C. dans la Biélorussie et l'Ukraine actuelles.

Europe de l'Est vers 750 avant JC
  • Culture de Milograd
  • Culture de Tchernolis
  • Culture lusacienne
  • Scythes
  • Thraces
  • Extension de la culture de Milograd

    Sa classification ethnique n'est pas claire; on la rattache parfois au groupe balte[1].

    ExtensionModifier

    L'aire de distribution de la culture de Milograd était sur le Pripiat et le Dniepr supérieur entre Berezina et Ros.

    Son nom dérive de la ville de Milograd, sur le Dniepr, raïon de Retchytsa, dans le voblast de Homiel en Biélorussie.

    Les cultures adjacentes étaient la céramique de ligne et la culture Dniepr-Donets au nord, la culture de Jukhnovo à l'est, la culture de Tchernolis au sud et la culture poméranienne à l'ouest.

    ÉtablissementsModifier

    La culture de Milograd peut être divisée en deux groupes: sur le Pripiat et sur le Dniepr supérieur[2]. Le groupe du Dniepr s'est installé à environ 2 à 5 km de la rive fertile droite du Dniepr et à 10 km ou plus de la rive marécageuse gauche. Le groupe du Pripiat s'est établi sur les hauteurs des marais du Pripiat, qu'ils utilisaient sans doute comme zones de protection et de retraite.

    Leurs établissements étaient fortifiées par des murs en bois et terre, avec parfois plusieurs murs indépendants (Haroshki, Milograd)[3].

    Les maisons étaient rondes, ovales ou rectangulaires et avaient une superficie de 12 à 16 m². Elles étaient sous ou au niveau du sol (groupe du Pripiat), avec des fenêtres.

    ÉconomieModifier

    La base de la vie était l'agriculture et l'élevage, ainsi que la chasse et la pêche. Les outils étaient en fer, en pierre, en cuir, bronze, en ambre en bronze; le tissage et la poterie étaient développés. La céramique était ornée. Les armes et les bijoux étaient en fer.

    La culture matérielle montre les influences des cultures voisines. Des flèches scythes ont été trouvées. La manière dont les objets funéraires se trouvent dans les tumulus est également influencée par les Scythes. Des objets celtes, comme des objets en fer et en bronze provenant d'Europe centrale, ont été trouvés près de Homiel.

    EnterrementsModifier

    Initialement, l'inhumation a eu lieu dans des monticules funéraires bas empilés sur des structures en bois d'un diamètre pouvant atteindre 22 mètres. De nombreux objets funéraires ont été conservés. Plus tard, la crémation a commencé dans des tombes rondes ou ovales situées à l'intérieur des établissements.

    Culture suivanteModifier

    Entre le IIIème et le Ier siècle avant JC, la culture de Milograd a été lentement remplacée par la culture de Tsaroubintsy. Jusqu'au Ier siècle avant JC, les deux cultures semblent avoir coexisté.

    RéférencesModifier

    1. (en) Marija Gimbutas, The Balts, Londres, Thames and Hudson,
    2. (ru) Sergei Evgenevich Rassadin, Milogradskaja kultura: areal, chronologia, etnos (La culture de Milograd: région, chronologie, ethnie), Minsk,
    3. (be) M.I. Lochenkov, Gorodischtscha milogradskoj kultury na territorii Belarusi (les fortifications de la culture de Milograd en Biélorussie), Minsk,