Crytek
logo de Crytek

Création 1999
Fondateurs Cevat Yerli, Avni Yerli et Faruk Yerli
Forme juridique GmbH
Siège social Francfort-sur-le-Main
Drapeau d'Allemagne Allemagne
Activité Industrie vidéoludique
Produits CryENGINE
Far Cry
Série Crysis
Filiales Crytek Istanbul
Effectif 290[1]
Site web crytek.com

Crytek est une société de développement de jeux vidéo fondée en 1999 par trois frères turcs, Cevat, Avni et Faruk Yerli, à Francfort-sur-le-Main en Allemagne.

L'équipe s'est notamment fait connaître grâce au développement du moteur de jeu CryENGINE et à ses jeux Far Cry et Crysis.

HistoriqueModifier

Le , Crytek rachète Free Radical Design, un studio de développement de jeux vidéo britannique connu pour sa série de jeu de tir à la première personne : TimeSplitters. La compagnie est ensuite renommée Crytek UK. En , Crytek compte environ 550 employés, dont une soixantaine travaillant exclusivement sur le développement du CryEngine[2]. En , Crytek compte un peu plus de 500 employés dont la moitié en Allemagne.

En , une cinquantaine d'emplois sont supprimés à Crytek Budapest, à la suite de la décision de Microsoft, du transfert du développement de Codename Kingdoms (devenu Ryse: Son of Rome) à l'équipe de Francfort. Le studio de Budapest ne compte plus qu'une trentaine d'employés et développe principalement des jeux pour Tablette numérique[3].

En , à la suite de difficultés financières Crytek ferme plusieurs studios à Séoul, Shanghai, Budapest et Sofia entraînant la suppression de 160 postes sur 730 employés[4].

En février 2019, c'est Crytek Kiev qui retrouve son indépendance en prenant le nom de Blackwood Games[5].

Studios internesModifier

Crytek emploie environ 290 employés, répartis dans 2 studios[6].

ActuelsModifier

AnciensModifier

Jeux développésModifier

Jeux Année Plates-formes Studio
Far Cry 2004 PC, Xbox 360, PS3 Crytek
Crysis 2007 PC Crytek Frankfurt
Crysis Warhead 2008 PC Crytek Budapest
Crysis 2 2011 PC, Xbox 360, PS3 Crytek Frankfurt/Crytek UK
Crysis 2011 Xbox 360, PS3 Crytek UK
Crysis 3 2013 PC, Xbox 360, PS3 Crytek UK
Warface 2013 PC, Xbox 360 Crytek Kiev/Crytek Seoul[10],[11]
Ryse: Son of Rome 2013 Xbox One, PC Crytek Frankfurt[12]
The Collectables 2014 iOS, Android Crytek Budapest
Arena of Fate 2016 PC Crytek Black Sea
The Climb 2016 PC Oculus Rift
Robinson: The Journey 2016 PS4 Crytek Frankfurt
Hunt: Showdown 2019 PC, PS4, Xbox One Crytek Frankfurt
Crysis Remastered 2020 PC, PS4, Xbox One, Nintendo Switch Crytek Frankfurt

RécompensesModifier

Le studio a reçu les récompenses suivantes :

  • Best Independent European Developer 2004
  • Best New PC IP 2004 - Industry Excellence Awards 2004
  • Best New Studio 2004 - Game Developer Choice Awards 2005

Lien externeModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Jobs available at video game developer & tech provider Crytek », sur crytek.com (consulté le 1er septembre 2020).
  2. « Gamescom 2016 - GC> ITW Cevat Yerli (CEO Crytek) », sur gamekult.com, (consulté le 1er septembre 2020).
  3. (en) Fred Dutton, « Crytek lay-offs at Kingdoms dev - report », sur eurogamer.net, (consulté le 1er septembre 2020).
  4. Kevin Hottot, « Crytek ferme plusieurs studios pour survivre », sur Next INpact, .
  5. a et b « Warface studio Crytek Kiev goes indie, rebrands as Blackwood Games », sur pcgamesinsider.biz (consulté le 1er septembre 2020).
  6. (en) « Jobs available at video game developer & tech provider Crytek », sur crytek.com (consulté le 1er septembre 2020).
  7. (de) « Die größten Spiele-Entwickler in Deutschland 2020 (Update) - GamesWirtschaft.de », sur GamesWirtschaft.de, (consulté le 1er septembre 2020).
  8. (en) « Jobs available at video game developer & tech provider Crytek », sur crytek.com (consulté le 1er septembre 2020).
  9. Kevin Hottot, « Crytek ferme plusieurs studios pour survivre », sur nextinpact.com, (consulté le 1er septembre 2020).
  10. http://www.el33tonline.com/past/2010/11/26/cryteks_new_game_revealed_to/
  11. http://www.lazygamer.net/please-welcome-cryteks-latest-pc-exclusive-warface/
  12. (en) « Jobs available at video game developer & tech provider Crytek », sur crytek.com (consulté le 1er septembre 2020).