Crime organisé indo-canadien

Crime organisé indo-canadien
Fondé par Bindy Johal
Lieu Colombie-Britannique
Territoire Drapeau du Canada Canada (principalement dans la province de la Colombie-Britannique)
Années actives Années 1990-actuellement
Ethnies présentes Indo-canadiens
Activités criminelles
  • Extorsion de fond
  • Racket
  • Prêt usuraire
  • Assassinat
  • Blanchiment d'argent
  • Trafic de drogue
  • Trafic d'armes
  • Paris et jeux clandestins
  • Vol
  • Fraude
  • Vol de voiture
  • Prostitution
Alliés Triades chinoises, Groupes criminalisés vietnamiens, Cartels mexicains
Rivaux Hells Angels

Le crime organisé indo-canadien est un terme qui désigne les groupes criminalisés installés au Canada dont les membres sont primordialement d'origine indienne. Les gangs criminalisés indo-canadiens sont les troisième plus puissants groupes organisés en importance au Canada après les Hells Angels et les clans mafieux italiens (ex: famille Rizzuto ou famille Musitano). Leur principale zone d'influence est la province de la Colombie-Britannique. Leurs alliés les plus proches sont les Triades chinoises, les gangs criminalisés vietnamiens et le Cartel mexicain[1].

HistoireModifier

Le premier grand chef et possiblement le fondateur du crime organisé indo-canadien était Bindy Johal. Entre 1991 et 2005, environ 80 à 100 membres ont été assassinés et pour la plupart non jamais été résolus[1].

ActivitésModifier

L'activité criminelle principale de ces groupes indo-canadiens est le trafic d'héroïne. Les chefs possèdent des connexions en Inde afin d'importer la drogue. Ils s'adonnent aussi à d'autres genres d'activités criminelles comme l'extorsion, l'enlèvement, la prostitution, les contrats d'assassinats, ainsi que plusieurs autres[2].

Liste des gangs criminalisés indo-canadiens[3]Modifier

Brown Side Thugz: implanté dans la ville Surrey, ce groupe s'adonne au trafic de stupéfiants, le trafic d'armes, le commerce du sexe, l'enlèvement et le meurtre.

Daku Killaz: localisé dans le secteur de Vancouver-Est, Daku Killaz est connu pour être un des gangs indo-canadiens les plus violents au Canada. Les spécialités de ce gang sont les invasions de domiciles, l'enlèvement, le meurtre et le trafic d'êtres humains.

Dosanjh Brothers: connu pour être le premier gang du crime organisé indo-canadien à s'implanter dans la ville de Vancouver. Il avait été fondé par les deux frères, Ron et Jimmy Dosanjh, tous deux assassinés en 1994 et 1995. Peu de temps après, Bindy Johal prit les rênes du groupe jusqu'à son assassinat le 20 décembre 1998.

The Elite: groupe criminel dont la zone d'influence est la ville de Richmond.

FBK: Groupe criminel de Vancouver-Sud.

Mobtown Crew: considéré comme une mafia indo-canadienne dont la zone d'activité est dans le Vancouver-Est.

Dans la fictionModifier

En 2015, le long-métrage, Beeba Boys, écrit, coproduit et réalisée par la cinéaste indo-canadienne mis en nomination à l'Oscar, Deepa Metha. Le film met en scène un groupe du crime organisé indo-canadien situé dans la grande ville de Vancouver.

RéférencesModifier

  1. a et b (en) « The Sikhs of Vancouver », vdare.com (consulté le 2 août 2015)
  2. (en) « Duhre gang: Who are they? », www.theprovince.com (consulté le 2 août 2015)
  3. (en) « BC Gangs - SkyscraperCity », skyscrapercity.com (consulté le 2 août 2015)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier