Ouvrir le menu principal

Un coutre désigne un outil tranchant

Sommaire

En menuiserieModifier

En menuiserie, le coutre est un outil de fer acéré dont le tranchant est sur la longueur et à deux biseaux - Il sert à fendre le bois brut en échalas pour la réalisation des treillages[1].



En agricultureModifier

 
Charrue simple portée
4. Coutre.
 
Coutre circulaire moderne.

Le coutre est un élément de la charrue.

Le couteau ou le coutre doit trancher perpendiculairement la tranche qui doit être renversée et la séparer de la partie non labourée; il doit ouvrir le passage à la partie de la charrue qui le suit et qui est alignée directement avec lui; il doit la maintenir dans une disposition toujours égale et en particulier empêcher que la charrue ne tire vers la droite[2].

On donne au coutre des formes très variées; quelquefois on le fait parfaitement droit, souvent on lui donne la forme d'une faucille ou même on le courbe dans le sens opposé en lui donnant une sorte de ventre. On croit faciliter son entrée dans le sol par le moyen de ces diverses formes mais comme la ligne courbe est plus longue que la ligne droite, il paraît au contraire que la résistance en est augmentée et qu'un coutre droit est préférable[2].

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. Morisot J.M., Vocabulaire des arts et métiers en ce qui concerne les constructions (treillage), Carilian, 1814
  2. a et b Albrecht Daniel Thaër, Crud. Principes raisonnés d'agriculture. A. Cherbuliez, 1831. Consulter en ligne