Ouvrir le menu principal

Cour des comptes (Italie)

juridiction administrative d'Italie
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cour des comptes.

La Cour des comptes (en italien Corte dei conti) est une juridiction administrative italienne, chargée principalement de juger la régularité des comptes publics, contrôler l'usage des fonds publics par les ordonnateurs, les entreprises publiques, ou même les organismes privés bénéficiant d'une aide de l'État, et enfin d'informer le Parlement, le Gouvernement et l'opinion publique sur la conformité des comptes.

PrésidentsModifier

La Cour des comptes italienne a été instituée au Royaume d'Italie en 1862. Dès lors elle a eu 25 présidents, dont 9 au Royaume d'Italie et 16 dans la République italienne[1].

Royaume d'ItalieModifier

  1. Federico Colla ()
  2. Augusto Duchoqué-Lambardi ()
  3. Gaspare Finali ()
  4. Ernesto Di Broglio ()
  5. Antonio Tami ()
  6. Paolo Bernardi ()
  7. Camillo Peano ()
  8. Gino Gasperini (1er janvier 1929)
  9. Gustavo Ingrosso (régent ; )

République italienneModifier

  1. Augusto Ortona ()
  2. Elia Rossi Passavanti ()
  3. Ferdinando Carbone (1er avril 1954)
  4. Raffaele Rossano ()
  5. Eduardo Greco ()
  6. Giuseppe Cataldi ()
  7. Eugenio Campbell ()
  8. Gaetano Tempesta ()
  9. Ettore Costa ()
  10. Silvio Pirrami Traversari ()
  11. Erminio Pietranera ()
  12. Giuseppe Carbone (1er septembre 1986)
  13. Francesco Sernia ()
  14. Francesco Staderini ()
  15. Tullio Lazzaro ()
  16. Luigi Giampaolino ()

BibliographieModifier

  • Michael Sciascia, Diritto delle Gestioni Pubbliche, Giuffrè, Milan, 2007. (ISBN 88-14-12768-9)
  • Michael Sciascia, Massimiano Sciascia, Il controllo della Corte dei Conti: sulle Gestioni pubbliche in Italia e in Europa, Giuffrè, Milan, 1997. (ISBN 88-14-06408-3)
  • Michael Sciascia, Manuale di diritto processuale contabile, Giuffrè, Milan, 2003. (ISBN 88-14-10238-4)
  • Michael Sciascia, Codice delle leggi sul processo pensionistico innanzi alla Corte dei conti, Giuffrè, Milan, 2001. (ISBN 88-14-08826-8)

RéférencesModifier