Contre-apologétique

Dans le champ de la critique de la religion, la contre-apologétique est un champ de pensée qui critique l'apologétique religieuse. Chaque apologiste religieux critique la défense des autres religions, bien que le terme contre-apologétique soit fréquemment appliqué à la critique de la religion en général par les libres penseurs et les athées. Luke Muehlhauser, l'ancien directeur exécutif du Machine Intelligence Research Institute, définit la contre-apologétique comme « une réponse à l'apologétique chrétienne ... examinant les revendications et les tactiques des apologistes chrétiens, puis équipant [un penseur] de réponses sceptiques à leur égard ».

L'apologiste et blogueur chrétien JW Wartick a écrit "contre-contre apologétique" en réponse à l'encyclopédie contre-apologétique Iron Chariots de Matt Dillahunty.

Le Nouveau Testament est bien connu pour contenir l'apologétique[1], mais la contre-apologétique apparaît également dans la théologie chrétienne. Le théologien John Milbank a écrit dans un ouvrage de 2012 que le christianisme "laisse la place à la contre-apologétique en n'étant pas un système de pensée gnostique".

RéférencesModifier

  1. Dulles 2005, p. 1.

BibliographieModifier

  • Alexander, Loveday (1999), "The Acts of the Apostles", in Mark J. Edwards, Martin Goodman, Simon Price, Chris Rowland (eds.), Apologetics in the Roman Empire : Pagans, Jews, and Christians, Clarendon Press, (ISBN 9780191544378)
  • Dulles, Avery Cardinal (2005), "Apologetics in the New Testament", A History of Apologetics (second ed.), Ignatius Press, (ISBN 9780898709339)
  • Milbank, John (2012), "Foreword: An apologia for apologetics", in Davison, Andrew (ed.), Imaginative Apologetics: Theology, Philosophy and the Catholic Tradition, Baker Books, p. 19, (ISBN 9781441238771)
  • Vandebrake, Mark (2013), Freethought Resource Guide, CreateSpace chapter Religion & Pseudoscience resources: selected biography: skepticism & counter-apologetics (chapter not online)