Conquistador (cheval)

étalon de saut d'obstacles

Conquistador (né le ) est un étalon de robe baie, fils de Clinton, issu du stud-book du BWP, et monté en saut d'obstacles. Il est surtout connu pour être un excellent reproducteur, seul étalon de saut d'obstacles dont deux poulains ont figuré dans le top 30 mondial aux Jeux équestres mondiaux de 2018 à Tryon.

Conquistador
Informations
Espèce
Race
Couleur
Sexe
Date de naissance
Père
Clinton (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

HistoireModifier

Conquistador naît le [1], à l'élevage belge de Hubert Hamerlinck, sous le nom de Bush van de Heffinck[2],[3]. Il est vendu jeune poulain, avec sa mère, à l'Australien Chris Chugg, qui le rebaptise « Conquistador »[4].

Il grandit en Irlande, puis est envoyé en Australie à l'âge de 3 ans[4], où Chris Chugg le forme jusqu'au plus haut niveau afin de le re-vendre[2]. Il rejoint ensuite les États-Unis, en Californie, où il est monté par un élève d'Éric Navet, Karl Cook, à qui il permet d'atteindre le plus haut niveau (5 étoiles), en particulier au CSIO de Spruce Meadows[4]. En 2015, il est monté par le cavalier français Éric Navet[2].

DescriptionModifier

Conquistador est un étalon de robe baie, inscrit au stud-book du BWP.

Chris Chugg le décrit comme d'une nature calme, très agréable pour les soins et sous la selle, bien que pouvant se montrer dominant en présence d'autres chevaux[4]. Il ajoute que l'étalon dispose de moyens et montre de la puissance[4]. D'après Éris Navet, Conquistador a « de la volonté, de l'influx et un coup de génie sur les barres »[2].

PalmarèsModifier

Il est 434e du classement mondial des chevaux d'obstacle établi par la WBFSH en octobre 2012[5], puis 900e mondial en octobre 2013[6], et 1228e en juin 2015[7].

OriginesModifier

Conquistador est un fils de l'étalon Holsteiner Clinton[8], et de la jument BWP Quintana van den Bosrand, par l'étalon KWPN Heartbreaker[3].

DescendanceModifier

Conquistador a donné quelques poulains en Australie, de grande qualité au regard du faible nombre de saillies[4]. Il est le père de Oaks Redwood et de Yandoo Oaks Constellation, par deux mères Selle français ; ces deux chevaux figurent parmi les 30 meilleurs mondiaux en saut d'obstacles aux Jeux équestres mondiaux de 2018[4].

Il est présent au haras de la Bouloye, dans le Nord de la France, pour la saison de reproduction de 2019[4],[2]. Ses poulains sont réputés pour la qualité de leur passage de dos, pour la beauté et l'expressivité de leur tête, pour avoir suffisamment de sang, pour hériter d'un type « très moderne », mais ils peuvent manquer de taille pour la pratique du saut d'obstacles[4].

Notes et référencesModifier

  1. « Keros Asb Conquistador », sur www.keros.be (consulté le 28 mai 2020).
  2. a b c d et e Charlotte Marichal, « ASB Conquistador débarque en France », sur www.leperon.fr, L'Éperon (consulté le 28 mai 2020).
  3. a et b « Bush vd Heffinck », sur belgian-warmblood.com (consulté le 28 mai 2020).
  4. a b c d e f g h et i « Conquistador arrive en France », sur Stud For Life, (consulté le 28 mai 2020).
  5. (en) « FEI WBFSH World Ranking List - Jumping Studbook », WBFSH, .
  6. (en) « FEI WBFSH World Ranking List - Jumping Studbook », WBFSH, .
  7. (en) « WBFSH WORLD RANKING LIST - JUMPING HORSES », WBFSH, .
  8. (en) « Conquistador VD Heffinck », Fédération équestre internationale (consulté le 28 mai 2020).