Conjuration des Barons

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baron.

La Conjuration des Barons, fut formée après la mort d'Alphonse le Magnanime, roi de Naples et d'Aragon, contre Ferdinand, son fils, par les barons napolitains, qui lui opposait Jean, duc de Calabre, fils de René d'Anjou (1461).

Celui-ci d'abord vainqueur, fut bientôt abandonné de ses alliés et Ferdinand reçut en 1464, la soumission de tous les barons napolitains. 20 ans après, impatients du joug, les barons se soulevèrent de nouveau ; mais la conjuration fut découverte, et Ferdinand, les ayant attirés dans son palais, les y fit mettre à Mort. Antonello Sanseverino, prince de Salerne, échappa seul au piège : il s'enfuit en France à la cour de Charles VIII, et fut un des plus ardents promoteurs de la guerre qui, quelques années plus tard, détrôna Ferdinand.

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.