Congiaire

Le congiaire (congiarium en latin) est à l’origine un don en nature, notamment d’huile, ou de vin, donné au peuple de Rome par les magistrats. Sous l’Empire, il devient plus souvent un don en argent, à l’occasion de grandes victoires, d’une naissance dans la famille impériale ou d’une autre occasion de réjouissances publiques.

Sesterce de Néron, commémorant un congiaire

Voir aussiModifier

Liens internesModifier

Ærarium, donativum, fisc, rationalis, rationibus, Préfet de l'annone, Organisation de la ville de Rome

Liens externesModifier