Conduction saltatoire

transmission de l'influx nerveux par propagation de potentiels d'action le long d'un neurone

La conduction saltatoire est la transmission de l'influx nerveux. En effet, La myéline sur l'axone ne permet pas le potentiel d'action car la myéline est in-conductible. De ce fait, le potentiel d'action ne se transmet pas le long de l’axone mais « saute » de nœud de Ranvier en nœud de Ranvier, le « saut » est donc la conduction saltatoire. L'influx nerveux est donc plus rapide avec la myéline[1].

Propagation du potentiel d'action dans une fibre amyélinique et une fibre myélinisée.

Notes et référencesModifier

  1. David Farhi, Ruben Smadja, Biophysique, De Boeck Secundair, , p. 101

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier