Ouvrir le menu principal

La Commune de Canton est une insurrection qui prit le pouvoir dans la ville industrielle de Canton, en Chine, pendant 4 jours en décembre 1927. Son dénouement fut sanglant : des milliers d'ouvriers et communistes chinois furent tués par les hommes du Kuomintang.

Les évènementsModifier

Le tout jeune Parti communiste chinois organisa une insurrection le 10 décembre 1927 à Canton. Les participants furent peu nombreux et très mal armés, les responsables communistes affirmèrent par la suite qu’ils avaient cependant avec eux 20 000 ouvriers.[réf. nécessaire]

Dès le lendemain, les insurgés avaient réussi à se rendre maîtres partiellement de la ville. Ils proclamèrent la Commune, installèrent un soviet provisoire et diffusèrent un programme communiste : augmentation générale des salaires, politique sociale en faveur des chômeurs, introduction du contrôle ouvrier dans les entreprises, collectivisation des moyens de transports et des banques, collectivisation des terrains agricoles, abolition des dettes, confiscation de tous les appartements de la grande bourgeoisie et de tous ses biens au profit des travailleurs, etc.[réf. nécessaire]

BibliographieModifier

  • Harold R. Isaac, The Tragedy of the Chinese Revolution, , p. 352-377.
  • Arif Dirlik, « Narrativizing Revolution: The Guangzhou Uprising (11-13 December 1927) in Workers' Perspective », in Modern China, 23: 4, octobre 1997, p. 363-397
  • Roland Felber, A.M. Grigoriev, Mechthild Leutner, M.L. Titarenko, The Chinese Revolution in the 1920s: Between Triumph and Disaster, Routledge, 2013

Voir aussiModifier