Comité des Cinq (Déclaration des droits de l'homme et du citoyen)

comité de l'Assemblée nationale constituante

L'Assemblée nationale constituante décide le de créer un comité de cinq personnes élues (aussi surnommé le « sixième bureau »[1]) pour faire une synthèse des divers projets quant à la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen[2],[3].

Membres élusModifier

Élus le 17 août 1789, il se compose de:

Devenir de leur travailModifier

Le comte Mirabeau présente leur projet à l'Assemblée nationale sous la forme de 19 articles le 19 août 1789[2],[4]. Leur projet est rejeté après avoir été l'objet de vives critiques, mais leur travail a largement influencé la version finale de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 – des passages entiers ont été repris en l'état[5],[2],[6].

Notes et référencesModifier

  1. Jean-Paul Coudeyrette, « Déclarations des droits et des devoirs de l’homme » (consulté le )
  2. a b et c Guy Putfin, Annales historiques de la Révolution française, n°232, 1978 : La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen. Recensement et variantes des textes (août 1789 - septembre 1791), (lire en ligne)
  3. « Grands moments d'éloquence parlementaire - Sur la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen », sur assemblee-nationale.fr (consulté le )
  4. « La Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen », sur http://www.cosmovisions.com, (consulté le )
  5. « LA DÉCLARATION DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYEN DE 1789 » [PDF] (consulté le )
  6. Jean Imbert, « Les six jours des Droits de l'homme », L'Histoire, no 113,‎