Ouvrir le menu principal

Comité de lutte contre les infections nosocomiales

Le CLIN, ou Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales, est une instance d'État française. Son installation a été rendue obligatoire par un décret de mai 1988[1]. Sa mise en place a été imposée dans tous les établissements publics ou privés participants à l'exercice du service public[2],[3].

Son implantation au niveau régional se fait à travers les C.CLIN (Centres de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales).

Recommandations aux établissements de soinsModifier

Le CLIN organise la surveillance et la prévention des infections nosocomiales en guidant la formation du personnel hospitalier, la prévention et en publiant les données de la surveillance[4].

Centres de Coordination de la Lutte contre les Infections NosocomialesModifier

L'implantation du CLIN au niveau régional se fait à travers les C.CLIN (Centres de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales).

Notes et référencesModifier

  1. Circulaire n° 263 du 13 octobre 1988 relative à l'organisation de la surveillance et de la prévention des infections nosocomiales. NOR : SPSH8810301C
  2. Arrêté du 19 octobre 1995 relatif à l'organisation de la lutte contre les infections nosocomiales. NOR : SANP9503145A
  3. Arrêté du 3 Août 1992 relatif à l'organisation de la lutte contre les infections nosocomiales. NOR : SANP9202086A
  4. CTIN, « La lutte contre les infections nosocomiales », Santé Gouv,‎ , p. 24 (lire en ligne)