Ouvrir le menu principal

Combiné nordique au Festival olympique d'hiver 2015 de la jeunesse européenne

Combiné nordique au Festival olympique d'hiver 2015 de la jeunesse européenne
Description de l'image Nordic combined pictogram.svg.
Généralités
Sport combiné nordique
Organisateur(s) Comités olympiques européens
Lieu(x) Drapeau de l'Autriche Autriche
Date Du au
Nations 13[Resultat 1]
Participants 45[Resultat 1]
Épreuves 3

Palmarès
Plus titré(s) Drapeau de l'Allemagne Allemagne (2)
Plus médaillés Drapeau de l'Allemagne Allemagne (3)

Navigation

Les épreuves de combiné nordique au Festival olympique d'hiver 2015 de la jeunesse européenne se sont déroulées en janvier 2015 en Autriche.

L'épreuve de 10 km est remporté par l'Allemand Willi Hengelhaupt devant le Finlandais Severi Taipale et l'Autrichien Samuel Mraz.

Deux jours plus tard, le relais autrichien bat l'Allemagne grâce à une remontée lors de la course de ski de fond.

La dernière course, le 5 km est remporté par Willi Hengelhaupt qui avait dominé le concours de saut et qui a fait la course en tête lors de la course de ski de fond. Il s'est imposé devant Samuel Mraz et Théo Rochat.

Sommaire

OrganisationModifier

SitesModifier

Voir l'article Montafoner Schanzenzentrum (de) en allemand.

Le saut à ski a lieu sur les tremplins qui sont situés à Tschagguns[1]. Un tremplin (le Rhätikonschanze) existait dans cette ville depuis le début du XXe siècle[1]. En 1937, ce tremplin est remplacé par le Zelfenschanze qui était le plus grand tremplin d'Autriche lors de son ouverture[1]. Le tremplin a été utilisé jusqu'en dans les années 60[1]. Une reconstruction a été décidé en 2007[1]. La construction des tremplins a débuté au printemps 2013 et elle s'est terminé en juin 2014[2],[Resultat 1]. La construction des tremplins a coûté plus de 15 millions d'euros[1].

Ce complexe est composé de quatre tremplins : un K 20, un K 35, un K 60 (HS 66) et un tremplin normal K 95 (HS 108)[1]. La cérémonie d'ouverture a eu lieu au pied du tremplin[Resultat 1].

La course de fond a eu lieu à Partenen (de), un hameau du village de Gaschurn situé à une vingtaine de minutes du tremplin[2],[3],[4].

CalendrierModifier

Des entraînements ont lieu les jours précédant les épreuves[Guide 1],[Guide 2]. Les entraînements de sauts ont lieu les matins et les entraînements de ski de fond les après-midi[Guide 1],[Guide 2].

Horaires des épreuves[Guide 1],[Guide 2]
Épreuves Date Épreuve Horaire
Gundersen NH HS108/10 km Saut à ski 10:00
Ski de fond 14:30
Par équipes HS108/4 × 5 Saut à ski 09:00
Ski de fond 14:00
Gundersen NH HS108/5 km Saut à ski 09:00
Ski de fond 14:00

Format des épreuvesModifier

Épreuves individuellesModifier

Les athlètes exécutent premièrement un saut sur le tremplin normal (HS 108) suivi d’une course de ski de fond de 5 km ou 10 km qui consiste à parcourir deux ou quatre boucles de 2,5 km. Après le saut, des points sont attribués pour la longueur et le style. Le départ de la course de ski de fond s'effectue selon la méthode Gundersen (1 point = 4 secondes) : le coureur occupant la première place du classement de saut s’élance en premier, et les autres partent ensuite dans l’ordre fixé. Le premier skieur à franchir la ligne d’arrivée remporte l’épreuve[5].

Épreuves par équipeModifier

Le relais est constitué de quatre concurrents[5] qui effectuent individuellement un saut sur le tremplin (HS 108). On additionne ensuite les résultats de chaque membre de l’équipe. L’équipe qui obtient le maximum de points (tous concurrents confondus) sera la première équipe à partir dans la partie du ski de fond qui consiste en un relais 4 × 5 km. Comme dans l'individuel, on détermine les temps de départ dans un ordre fixé selon le tableau de Gundersen. L’équipe dont le premier skieur franchit la ligne d’arrivée remporte l’épreuve[5].

AthlètesModifier

Les comités olympiques nationaux européens peuvent engager 4 athlètes à condition que les athlètes aient la même nationalité que celle du comité olympique qui les engage[6]. Les épreuves de combiné nordique ne sont ouvertes qu'aux garçons nés en 1998 et en 1999[2].

Les comités nationaux ont jusqu'au pour soumettre une longue liste puis jusqu'au pour soumettre leur short list[2].

45 garçons représentant 12 nations participent à la compétition[Resultat 1] :

 

Récit des épreuvesModifier

 
Samuel Mraz (ici en 2017) qui signe trois podiums lors de cette compétition

Le saut de l'épreuve de 10 km est dominé par le français Lilian Vaxelaire qui a réalisé 100 m[7],[8]. Il devance de 0,1 points Vid Vrhovnik[7]. Constantin Schnurr est troisième avec un saut de 98 m et il a un retard de s[7]. Willi Hengelhaupt, Samuel Mraz et Risto Raudberg suivent à s[7]. Lors de la course de fond, l'Allemand Willi Hengelhaupt mène le groupe de tête avant d’accélérer à mi-course[9] pour remporter la course[7]. Cette attaque n'était pas prévu mais « il se sentait bien »[9]. Il s'impose devant le Finlandais Severi Taipale qui termine deuxième grâce au deuxième meilleur temps de fond[7]. Samuel Mraz qui était dans le groupe de tête termine troisième car il n'a pu suivre l'accélération de Willi Hengelhaupt et qu'il a été dépassé par Severi Taipale[7]. Lilian Vaxelaire, partit en tête, termine 14e à min 35 s[10].

Lors de l'épreuve par équipes, l'Allemagne domine le concours de saut[11],[12]. l'équipe d’Allemagne dispose de 23 s sur l'équipe de France et 55 s sur la Slovénie[12],[13]. L'équipe d'Autriche est sixième avec un handicap d'une minute quinze[11]. L'Autriche décide de rentrer rapidement sur la tête[14]. L'équipe d'Autriche qui n'avait pas d'objectifs particuliers pour cette course remonte progressivement[14],[15]. Dans le troisième tour, l'autrichien Samuel Mraz a rattrapé l'allemand Tim Kopp (no) en tête[12]. Dans le dernier tour, Mika Vermeulen lâche Willi Hengelhaupt qui avait remporté le 10 km[12]. L'Autriche s'impose avec trois secondes d'avance sur l'Allemagne[14]. Constantin Schnurr juge « que l'équipe d'Allemagne a réalisé un excellent concours de saut et que les Autrichiens étaient les plus forts »[11]. Les athlètes allemands ont été déçus puis ont finalement jugé que leur deuxième place est correcte[11]. L'équipe de France qui n'a jamais été en mesure de se battre pour la victoire termine troisième à min 13 s 4[11]. L'équipe de République tchèque est quatrième à plus d'une minute de la troisième place[12].

Lors du saut de l'épreuve de 5 km est dominé par l'Allemand Willi Hengelhaupt, vainqueur de la précédente épreuve individuelle[16]. Il a réalisé un saut de 103 m ce qui lui octroie s sur Risto Raudberg qui a sauté 100,5 m[16]. Samuel Mraz est troisième à 27 s[16]. Lors du départ de la course de ski de fond, Risto Raudberg est disqualifié pour départ anticipé[16]. Willi Hengelhaupt fait course en tête et s'impose avec 36 s 4 grâce au sixième temps de ski[16],[17]. Il s'impose devant l'Autrichien Samuel Mraz[16]. Le Français Théo Rochat, meilleur fondeur de l'épreuve, remonte à la troisième place juste devant l'Italien Aaron Kostner[18].

PodiumsModifier

Épreuve Or Argent Bronze
Gundersen NH HS108/10 km   Willi Hengelhaupt 27 min 17 s 4   Severi Taipale 27 min 30 s 4   Samuel Mraz 27 min 34 s 5
Gundersen NH HS108/5 km   Willi Hengelhaupt 13 min 40 s 9   Samuel Mraz 14 min 17 s 3   Théo Rochat 14 min 25 s 4
Par équipes HS108/4 × 5   Autriche
  • Daniel Rieder
  • Philipp Kuttin
  • Samuel Mraz
  • Mika Vermeulen
56 min 37 s 3   Allemagne
  • Constantin Schnurr
  • Benedikt Schwaiger
  • Tim Kopp (no)
  • Willi Hengelhaupt
56 min 40 s 6   France
  • Yann Laheurte
  • Brice Ottonello
  • Lilian Vaxelaire
  • Théo Rochat
57 min 50 s 7

Tableau des médaillesModifier

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1   Allemagne 2 1 0 3
2   Autriche 1 2 0 3
3   Finlande 0 1 0 1
4   France 0 0 2 2
Total 3 3 3 9

Résultats détaillésModifier

Gundersen NH HS108/10 kmModifier

Le tableau ci-dessous montre les résultats de la compétition avec le nom des participants, leur pays, leur classement, les temps dans l'épreuve de fond, la longueur de leur saut et les points qu'ils ont remportés dans les deux épreuves[19],[20].

Position Athlète Nation Distance
(m)
Points Retard
au départ
Temps du
ski de fond
Écart
1. Willi Hengelhaupt   Allemagne 97,5 121,2 +min 4 s 27 min 13 s 4
2. Severi Taipale   Finlande 96,0 114,7 +min 30 s 27 min 0 s 4 +13 s 0
3. Samuel Mraz   Autriche 98,0 121,1 +min 4 s 27 min 30 s 5 +17 s 1
4. Constantin Schnurr   Allemagne 98,0 121,5 +min 2 s 27 min 43 s 0 +27 s 6
5. Aaron Kostner   Italie 93,0 111,2 +min 44 s 27 min 11 s 1 +37 s 7
6. Benedikt Schwaiger   Allemagne 97,0 120,3 +min 7 s 27 min 54 s 4 +44 s 0
7. Daniel Rieder   Autriche 93,5 109,6 +min 50 s 27 min 16 s 9 +49 s 5
8. Tim Kopp (no)   Allemagne 93,5 112,6 +min 38 s 27 min 35 s 6 +56 s 2
9. Lars Ivar Skaarset   Norvège 94,0 111,0 +min 44 s 27 min 30 s 5 +57 s 1
10. Vid Vrhovnik   Slovénie 99,5 122,0 +min 0 s 28 min 24 s 5 +min 7 s 1
11. Mika Vermeulen   Autriche 86,5 92,5 +min 58 s 26 min 28 s 2 +min 8 s 8
12. Ondrej Pazout   République tchèque 95,5 118,7 +min 14 s 28 min 26 s 9 +min 23 s 5
13. Dmitry Gelvig   Russie 91,0 101,6 +min 22 s 27 min 26 s 4 +min 31 s 0
14. Lilian Vaxelaire   France 100,0 122,1 min 0 s 28 min 53 s 2 +min 35 s 8
15. Yann Laheurte   France 94,5 114,4 +min 31 s 28 min 23 s 3 +min 36 s 9
16. Mikko Hulkko   Finlande 93,0 112,0 +min 40 s 28 min 14 s 9 +min 37 s 5
17. David Zemek   République tchèque 92,0 106,1 +min 4 s 27 min 54 s 6 +min 41 s 2
18. Théo Rochat   France 90,5 99,9 +min 29 s 27 min 39 s 1 +min 50 s 7
19. Jan Vytrval   République tchèque 92,0 102,3 +min 19 s 27 min 49 s 8 +min 51 s 4
20. Brice Ottonello   France 96,0 118,7 +min 14 s 29 min 17 s 3 +min 13 s 9
21. Philipp Kuttin   Autriche 83,0 88,8 +min 13 s 27 min 23 s 1 +min 18 s 7
22. Vegar Tiller   Norvège 89,0 89,0 +min 12 s 27 min 29 s 1 +min 23 s 7
23. Leif Torbjoern Naesvold   Norvège 89,0 102,3 +min 19 s 28 min 22 s 3 +min 23 s 9
24. Pawel Chyc   Pologne 90,0 102,2 +min 20 s 28 min 26 s 1 +min 28 s 7
25. Pawel Twardosz   Pologne 92,0 108,6 +min 54 s 29 min 27 s 3 +min 3 s 9
26. Vili Laukkanen   Finlande 92,0 105,2 +min 8 s 29 min 14 s 2 +min 4 s 8
27. Risto Raudberg   Estonie 100,5 121,0 +min 4 s 30 min 19 s 1 +min 5 s 7
28. Denis Parolari   Italie 83,5 87,0 +min 20 s 28 min 7 s 2 +min 9 s 8
29. Dmytro Mazurchuk (no)   Ukraine 88,5 98,4 +min 35 s 28 min 56 s 9 +min 14 s 5
30. Klaus-Mark Kolpakov   Estonie 93,5 105,3 +min 7 s 29 min 25 s 8 +min 15 s 4
31. Jaka Matko   Slovénie 92,5 108,0 +min 56 s 29 min 48 s 5 +min 27 s 1
32. Matevz Malovrh   Slovénie 94,5 108,0 +min 56 s 30 min 7 s 5 +min 46 s 1
33. Gasper Brecl   Slovénie 89,0 94,5 +min 50 s 29 min 13 s 8 +min 46 s 4
34. Santeri Hynninen   Finlande 90,5 96,6 +min 42 s 29 min 29 s 4 +min 54 s 0
35. Sergey Ovtin   Russie 85,5 88,7 +min 14 s 29 min 30 s 1 +min 26 s 7
36. Giulio Bezzi   Italie 92,0 100,1 +min 28 s 30 min 26 s 6 +min 37 s 2
37. Ivan Konoplev   Russie 91,0 89,5 +min 10 s 30 min 7 s 7 +min 0 s 3
38. Frantisek Slavik   République tchèque 83,5 92,3 +min 59 s 30 min 20 s 3 +min 1 s 9
39. Mirco Sieff   Italie 80,0 83,8 +min 33 s 29 min 48 s 1 +min 3 s 7
40. Mateusz Dyrcz   Pologne 81,5 84,6 +min 30 s 30 min 1 s 6 +min 14 s 2
41. Kacper Konior   Pologne 82,5 87,5 +min 18 s 30 min 39 s 1 +min 39 s 7
42. Ainar Pikk   Estonie 66,5 43,3 +min 15 s 32 min 36 s 9 +10 min 34 s 5
- Einar Lurås Oftebro   Norvège 93,0 110,6 +min 46 s Non partant
- Vitalii Ivanov (no)   Russie 86,0 93,6 +min 54 s Abandon

Gundersen NH HS108/5 kmModifier

Le tableau ci-dessous montre les résultats de la compétition avec le nom des participants, leur pays, leur classement, les temps dans l'épreuve de fond, la longueur de leur saut et les points qu'ils ont remportés dans les deux épreuves[21],[22].

Position Athlète Nation Distance
(m)
Points Retard
au départ
Temps du
ski de fond
Écart
1. Willi Hengelhaupt   Allemagne 103,0 129,8 min 0 s 13 min 40 s 9
2. Samuel Mraz   Autriche 96,0 123,0 +min 27 s 13 min 50 s 3 +36 s 4
3. Théo Rochat   France 89,5 112,9 +min 8 s 13 min 17 s 4 +44 s 5
4. Aaron Kostner   Italie 97,0 115,2 +min 58 s 13 min 27 s 9 +45 s 0
5. Daniel Rieder   Autriche 95,5 114,2 +min 2 s 13 min 37 s 5 +58 s 6
6. Constantin Schnurr   Allemagne 95,0 117,6 +min 49 s 14 min 0 s 6 +min 8 s 7
7. Benedikt Schwaiger   Allemagne 94,0 119,8 +min 40 s 14 min 9 s 8 +min 8 s 9
8. Ondrej Pazout   République tchèque 90,0 114,2 +min 2 s 13 min 48 s 7 +min 9 s 8
9. Vid Vrhovnik   Slovénie 96,5 121,7 +min 32 s 14 min 19 s 4 +min 10 s 5
10. Yann Laheurte   France 97,0 117,7 +min 48 s 14 min 3 s 8 +min 10 s 9
11. Leif Torbjoern Naesvold   Norvège 94,5 111,5 +min 13 s 13 min 51 s 7 +min 23 s 8
12. Mika Vermeulen   Autriche 85,5 102,7 +min 48 s 13 min 21 s 9 +min 29 s 0
13 Einar Lurås Oftebro   Norvège 97,5 121,8 +min 32 s 14 min 38 s 7 +min 29 s 8
14. David Zemek   République tchèque 93,0 111,2 +min 14 s 14 min 2 s 0 +min 35 s 1
15. Lilian Vaxelaire   France 94,0 117,4 min 50 s 14 min 35 s 5 +min 44 s 6
16. Jan Vytrval   République tchèque 88,5 108,1 +min 27 s 13 min 58 s 9 +min 45 s 0
17. Tim Kopp (no)   Allemagne 91,5 108,2 +min 26 s 14 min 10 s 4 +min 55 s 5
18. Klaus-Mark Kolpakov   Estonie 95,0 107,9 +min 28 s 14 min 11 s 0 +min 58 s 1
19. Vili Laukkanen   Finlande 91,0 106,1 +min 35 s 14 min 6 s 3 +min 0 s 4
20. Brice Ottonello   France 98,0 120,8 +min 36 s 15 min 14 s 8 +min 9 s 9
21. Santeri Hynninen   Finlande 93,5 109,2 +min 22 s 14 min 32 s 3 +min 13 s 4
22. Giulio Bezzi   Italie 92,5 111,3 +min 14 s 14 min 41 s 0 +min 14 s 1
23. Philipp Kuttin   Autriche 84,0 91,6 +min 33 s 13 min 27 s 9 +min 20 s 0
24. Matevz Malovrh   Slovénie 89,5 111,2 +min 14 s 14 min 47 s 6 +min 20 s 7
25. Ivan Konoplev   Russie 88,0 109,7 +min 20 s 14 min 44 s 2 +min 23 s 3
26. Pawel Twardosz   Pologne 90,5 108,6 +min 25 s 14 min 46 s 2 +min 30 s 3
27. Denis Parolari   Italie 88,5 100,1 +min 59 s 14 min 24 s 0 +min 42 s 1
28. Sergey Ovtin   Russie 88,5 102,3 +min 50 s 14 min 35 s 7 +min 44 s 8
29. Jaka Matko   Slovénie 90,0 105,7 +min 36 s 14 min 51 s 3 +min 46 s 4
30. Vitalii Ivanov (no)   Russie 85,5 90,8 +min 36 s 14 min 8 s 0 +min 3 s 1
31. Gasper Brecl   Slovénie 86,0 100,4 +min 58 s 14 min 46 s 6 +min 3 s 7
32. Mirco Sieff   Italie 80,0 83,6 +min 5 s 14 min 4 s 9 +min 29 s 0
33. Frantisek Slavik   République tchèque 87,5 98,8 +min 4 s 15 min 18 s 2 +min 41 s 3
34. Kacper Konior   Pologne 82,5 91,3 +min 34 s 15 min 13 s 6 +min 6 s 7
35. Mateusz Dyrcz   Pologne 83,0 95,7 +min 16 s 15 min 44 s 9 +min 20 s 0
36. Artti Aigro   Estonie 90,5 110,6 +min 17 s 16 min 53 s 4 +min 29 s 5
37. Ainar Pikk   Estonie 78,0 75,5 +min 37 s 16 min 13 s 1 +min 9 s 2
- Mikko Hulkko   Finlande 95,5 105,9 +min 36 s Non partant
- Dmitry Gelvig   Russie 87,5 97,8 +min 8 s Non partant
- Vegar Tiller   Norvège 82,5 85,3 +min 58 s Non partant
- Risto Raudberg   Estonie 100,5 127,6 +min 9 s Disqualifié

RelaisModifier

Le tableau ci-dessous montre les résultats de la compétition avec le nom des participants, leur pays, leur classement, la longueur de leurs sauts et les points qu'ils ont remportés dans les deux épreuves[23],[24].

Rang Pays Longueur (m) Points Différence
de temps
Temps Rang du
ski de fond
Classement final
1   Autriche
Daniel Rieder
Philipp Kuttin
Samuel Mraz
Mika Vermeulen

93,5
79,0
99,5
89,5
398,6
107,2
74,6
117,9
98,9
+min 15 s 55 min 22 s 3 1 56 min 37 s 3
2   Allemagne
Constantin Schnurr
Benedikt Schwaiger
Tim Kopp (no)
Willi Hengelhaupt

99,0
96,0
93,5
101,0
454,7
117,5
114,1
102,4
120,7
min 0 s 56 min 40 s 6 2 +s 3
3   France
Yann Laheurte
Brice Ottonello
Lilian Vaxelaire
Théo Rochat

94,0
92,5
100,5
92,5
437,5
108,9
103,9
120,2
104,5
+min 23 s 57 min 27 s 7 3 +min 13 s 4
4   République tchèque
Jan Vytrval
Frantisek Slavik
David Zemek
Ondrej Pazout

91,0
87,5
91,0
94,5
402,7
100,0
90,5
101,1
111,1
+min 9 s 57 min 43 s 7 4 +min 15 s 4
5   Finlande
Mikko Hulkko
Vili Laukkanen
Santeri Hynninen
Severi Taipale

91,0
86,5
92,5
93,0
399,2
102,9
94,3
100,8
101,2
+min 14 s 58 min 21 s 1 5 +min 57 s 8
6   Italie
Denis Parolari
Giulio Bezzi
Mirco Sieff
Aaron Kostner

85,0
92,5
81,5
96,0
384,6
84,3
107,4
79,9
113,0
+min 33 s 58 min 58 s 4 6 +min 37 s 0


7   Russie
Vitalii Ivanov (no)
Ivan Konoplev
Sergey Ovtin
Dmitry Gelvig

84,0
87,0
87,0
90,5
362,9
85,2
91,7
91,6
94,4
+min 2 s 58 min 41 s 3 7 +min 23 s 1


8   Slovénie
Vid Vrhovnik
Gasper Brecl
Jaka Matko
Matevz Malovrh

98,0
89,5
92,5
89,0
413,3
116,4
96,8
101,7
98,4
+min 55 s h 0 min 13 s 5 8 +min 31 s 2
9   Pologne
Pawel Chyc
Mateusz Dyrcz
Pawel Twardosz
Kacper Konior

87,0
82,0
92,0
84,0
353,7
90,8
76,5
101,0
85,4
+min 15 s h 0 min 49 s 0 9 +min 26 s 7
10   Estonie
Klaus-Mark Kolpakov
Risto Raudberg
Ainar Pikk
Artti Aigro

91,0
98,5
73,5
90,0
372,2
98,0
111,4
63,7
99,1
+min 50 s h 3 min 16 s 0 10 +min 28 s 7

Liens externesModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Notes et référencesModifier

  • Guide de la compétition :
  1. a b et c 2015, p. 24.
  2. a b et c 2015, p. 25.
  • Résultats de la compétition :
  1. a b c d et e 2015, p. 46.
  • Autres références
  1. a b c d e f et g (en) « Tschagguns », sur skisprungschanzen.com (consulté le 8 août 2014).
  2. a b c et d (en) « Progress Report No.3 », sur olympic.cz (consulté le 25 décembre 2015).
  3. (en) « Venues », sur eyofweb.testweb.at (consulté le 25 décembre 2015).
  4. (de) « European Youth Olympic Winter Festival », sur vorarlberg.at (consulté le 25 décembre 2015).
  5. a b et c « à propos du sport », sur eyowf2011.cz (consulté le 8 août 2014).
  6. (en) « Who can take part in the EYOF? », sur eurolympic.org (consulté le 25 décembre 2015).
  7. a b c d e f et g (en) « Willi Hengelhaupt wins first NC EYOF title », sur fis-ski.com (consulté le 26 décembre 2015).
  8. (pl) « Willi Hengelhaupt wygrywa pierwszy konkurs kombinacji norweskiej na EYOF, Paweł Chyc 24. », sur skipol.pl (consulté le 26 décembre 2015).
  9. a et b (de) « Gold für Willi Hengelhaupt bei EYOF, Bronze für Katherine Sauerbrey », sur thueringer-skiverband.de (consulté le 26 décembre 2015).
  10. « FOJE : Hengelhaupt sur les traces de Frenzel », sur ski-nordique.net (consulté le 26 décembre 2015).
  11. a b c d et e (de) « EYOF: Goldener Tag bei Kaiserwetter für Team Deutschland », sur deutscherskiverband.de (consulté le 26 décembre 2015).
  12. a b c d et e (en) « Austria takes team title at EYOF 2015 », sur fis-ski.com (consulté le 26 décembre 2015).
  13. (pl) « EYOF: Austriacy wygrywają drużynowy konkurs kombinacji norweskiej, Polacy 9. », sur skipol.pl (consulté le 26 décembre 2015).
  14. a b et c (en) « France come to the fore at European Youth Olympic Festival », sur insidethegames.biz (consulté le 26 décembre 2015).
  15. « FOJE : Du bronze pour les combinés », sur ski-nordique.net (consulté le 26 décembre 2015).
  16. a b c d e et f (en) « Second EYOF gold medal for Willi Hengelhaupt », sur fis-ski.com (consulté le 26 décembre 2015).
  17. (pl) « Willi Hengelhaupt najlepszy w kombinacji norweskiej na EYOF, Paweł Twardosz 26. », sur skipol.pl (consulté le 26 décembre 2015).
  18. « FOJE : Théo Rochat en bronze », sur ski-nordique.net (consulté le 26 décembre 2015).
  19. (en) « Results », sur fis-ski.com (consulté le 18 janvier 2015).
  20. (en) « Results », sur fis-ski.com (consulté le 18 janvier 2015).
  21. (en) « Results », sur fis-ski.com (consulté le 18 janvier 2015).
  22. (en) « Results », sur fis-ski.com (consulté le 18 janvier 2015).
  23. (en) « Results », sur fis-ski.com (consulté le 18 janvier 2015).
  24. (en) « Results », sur fis-ski.com (consulté le 18 janvier 2015).