Combat de Bozoum

Combat de Bozoum

Informations générales
Date -
Lieu Bozoum
Issue Incertaine
Belligérants
Drapeau de la République centrafricaine SelekaAnti-Balaka
Forces en présence
~ 1 000 hommes
Pertes
38 morts[1]
(du 6 au 8 décembre 2013)

94 morts
104 blessés
14 000 déplacés
(du 10 au 13 janvier 2014, selon la Croix-Rouge[2])

Conflit centrafricain

Batailles



Coordonnées 6° 19′ 02″ nord, 16° 22′ 42″ est
Géolocalisation sur la carte : Afrique
(Voir situation sur carte : Afrique)
Combat de Bozoum
Géolocalisation sur la carte : République centrafricaine
(Voir situation sur carte : République centrafricaine)
Combat de Bozoum

Le combat de Bozoum se déroule pendant la troisième guerre civile de Centrafrique.

DéroulementModifier

Le , la ville de Bozoum, peuplée de 20 000 habitants, subit une importante offensive des milices Anti-balaka[1].

Les combats font 38 morts et provoquent le déplacement de 9 000 personnes, dont 6 000 vers la Mission catholique et 3 000 près de la mosquée[1].

Les tueries prennent fin le 8 après l'intervention des forces de la Fomac. Les autorités religieuses mènent des opérations de médiation auprès des Seleka et des anti-balaka[1].

Selon la Croix-Rouge centrafricaine, les affrontements et les massacre livrés du 10 au 13 janvier ont fait 97 morts, 104 blessés et 14 000 déplacés, tandis qu'au moins 912 maisons ont été incendiées[2].

Liens externesModifier

RéférencesModifier