Colonia (États-Unis)

Une colonia est une ville informelle aux États-Unis. Les colonias sont généralement situées à moins de 100 km de la frontière avec le Mexique, et une grande majorité d'entre elles sont implantées dans l'État du Texas[1]. Les habitations formant les colonias sont généralement dépourvues d'infrastructures, et n'ont souvent pas accès à l'eau potable ou au tout-à-l'égout[1].

Accueillant des travailleurs agricoles immigrés à partir des années 1950-1960, les colonias se sont fortement développées dans les années 1990 à la suite du traité de libre-échange entre les États-Unis et le Mexique[1], et le développement des maquiladoras. Aujourd'hui, elles abritent une majorité de latino-américains ayant la nationalité américaine[1].

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d « À l'ombre des mirages du Texas », Courrier international, no 1244,‎ , p. 22-23.