Ouvrir le menu principal

Train électrique

(Redirigé depuis Coffret de départ)

La dénomination « train électrique » désigne un train mu par l'électricité, qu'il soit « réel » ou un modèle réduit.

Train réelsModifier

 
Une des automotrices allemandes du record de 1903.

Dès 1882, l'expression train électrique est utilisée alors qu'il est envisagé d'utiliser l'électricité pour mouvoir des trains à l'aide d'accumulateurs[1]. En octobre 1903, plusieurs automotrices expérimentales allemandes dépassent les 200 km/h[2]. En 1924, l'expression « train électrique » est utilisée pour parler de vrais trains mus à l'électricité[3].

Trains miniaturesModifier

 
Coffret de train électrique.
Article détaillé : Modélisme ferroviaire.
Article connexe : Train jouet.

La dénomination « train électrique » désigne un train jouet à échelle réduite, composé d'une locomotive propulsée par un moteur électrique (qu'elle représente une locomotive à vapeur, à motorisation thermique ou électrique), de voitures et de wagons, ainsi que les éléments leur permettant de rouler : la voie et l'alimentation électrique, sous forme d'un transformateur régulateur ou d'une commande Digital.

Les premiers trains électriques grand public apparaissent au début du XXe siècle[4], mais dès 1887, un train électrique miniature est envisagé pour le service de table[5]. Il existe des trains miniatures non-alimentés par l'électricité : ces derniers peuvent être à vapeur vive, ainsi que, plus rarement, à propulsion mécanique (ressort, friction) ou poussés à la main.

De nos jours, le train électrique et ses accessoires sont le plus souvent regroupés dans un coffret dit « de départ », comprenant une locomotive, quelques voitures ou wagons, de quoi constituer un ovale de voie et une alimentation électrique[6]. Ce coffret est une base pour commencer, par la création d'un décor et d'une ambiance réaliste, la pratique du modélisme ferroviaire ; certains coffrets proposent des accessoires de décor : ouvrages d'art, véhicules[6]...

Ce simple jeu avec un train miniature ou du fait de jouer au train électrique connaît une évolution : le modélisme ferroviaire. Son but est de constituer une maquette réaliste sur laquelle les trains seront le sujet central. Le modélisme ferroviaire consiste alors, pour la plupart de ses pratiquants, à construire un réseau (parfois improprement appelé « circuit ») aménagé et décoré, sur lequel le modéliste fera circuler ses trains en s'inspirant de la réalité du monde ferroviaire[6].

RéférencesModifier

  1. La Science populaire : journal hebdomadaire illustré / rédacteur en chef Adolphe Bitard, [s.n.], (lire en ligne)
  2. http://www.tubit.tu-berlin.de/fileadmin/a3533/uploads/UE_NwB1/Bahnenergieversorgung.pdf
  3. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b9023550d
  4. Clive Lamming « Trains Miniatures » Éd. groupe LR Presse, Auray, 2007, 149 pages. (ISBN 2-903651-40-X)
  5. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k7559514j/f2.item
  6. a b et c « Train sets: the gateway to model railroading », ModelRailroader.com,‎ (lire en ligne, consulté le 22 août 2018)