Cloche de Durham

En microbiologie, on appelle cloche ou tube de Durham un tube cylindrique de petit diamètre placé à l'envers (partie ouverte vers le bas) dans un tube contenant un milieu liquide ensemencé afin de déceler la formation éventuelle de gaz par les micro-organismes se développant dans le milieu liquide.

DescriptionModifier

Ce sont tout simplement de petits tubes à essai translucides d'un faible diamètre insérés à l'envers dans un autre tube à essai de diamètre plus fort et plus long.

PrincipeModifier

Les cloches ou tubes de Durham sont utilisés en microbiologie pour détecter la production de gaz par des micro-organismes. Le grand tube est initialement rempli de la solution (milieu de culture) dans laquelle la présence de micro-organismes est suspectée ou recherchée et doit se développer. Certains micro-organismes produisent du gaz en se développant comme les coliformes[1]. Si du gaz est produit (après l'inoculation et l'incubation), une bulle de gaz visible sera piégée à l'intérieur du petit tube. Les cloches de Durham sont aussi utilisées pour mettre en évidence des fermentations, par exemple glucidiques dans un eau peptonée[2].

PrécautionModifier

La lame d'air initiale créée lors de l'insertion du tube à l'envers disparaît pendant la stérilisation, généralement effectuée à 121 °C pendant environ 15 minutes.

HistoriqueModifier

La méthode a été décrite pour la première fois en 1898 par le microbiologiste britannique Herbert Durham[3].

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. « Fiche technique - Bouillon lactose bilié au vert brillant (BLBVB) », sur Biokar diagnostics (consulté le ).
  2. « Mise en évidence des fermentations, par exemple glucidiques dans un eau peptonée au rouge de phénol », sur Microbiologie médicale (consulté le ).
  3. Herbert Durham, « A simple method for demonstrating the production of gas by bacteria », British Medical Journal, vol. 1,‎ , p. 1387.